Roue de l’année païenne, sabbat : l’exemple de Samhain

Salut les frenchies,

Je reviens avec le côté plus spirituelle, ésotérique de mon contenu, ce n’est pas facile de l’aborder et en même temps je pense que ça peut intéresser certain.es d’entre vous en quête de réponse sur ce sujet.

Aujourd’hui je vais vous parler du sabbat de Samhain qui a eu lieu le 31 octobre, comme chaque année, je vais vous partager comment je pratique ce sabbat mais avant tout ça je vais vous expliquer de quoi on parle.

La roue de l’année

Pour ce qui se pose encore la question je suis païenne et je pratique en particulier la « wicca ». Un des éléments, qui je trouve est le plus important et apporte le plus de sens chez les païens c’est la roue de l’année. Il s’agit du calendrier des païens appelé également : la roue de l’année. La roue est circulaire ce qui nous permet d’appréhender le temps très différemment du calendrier occidental que l’on connait, on peut vivre le temps comme un cycle, un renouveau permanent.

Résultat de recherche d'images pour "wheel of year"

La roue de l’année est composée de deux types d’événements : les sabbat et les esbat.

Les sabbat correspondent aux solstices et aux équinoxes et les esbat aux pleines lunes.

La roue de l’année est donc animée par les cycles de la nature et vivre à son rythme permet de de s’y connecter.

En effet, à chaque période du cycle nous allons adapter notre énergie et nos activités afin d’être en harmonie avec les forces de la nature et de tout ce qui la compose.

Sabbat de Samhain

Samhain est donc un des sabbat qui composent la roue de l’année.

pumpkin between lighted candlesIl est souvent considéré comme le plus important de l’année, même si il n’y a pas vraiment de hiérarchie, car il marque la fin du cycle et donc la naissance d’un nouveau. Si on devait faire une comparaison c’est comme le réveillon et le nouvel an qui se déroule le 31 décembre et le 1er janvier. Sauf que ici c’est le 31 octobre et le 1er novembre, donc pour les païens et pour moi j’ai déjà commencé une nouvelle année, un nouveau cycle.

Ce sabbat représente différents éléments

Le changement de cycle

person holding glass jarEn changeant de cycle c’est un moment idéal pour l’introspection. D’autant plus que nous entrons dans une période sombre avec les jours qui se raccourcissent, le froid qui arrive, les nuits qui s’allongent.

C’est le moment de laisser derrière soit les soucis et les erreurs du cycle qui se termine et d’exprimer ses souhait en ce début de roue de l’année. Des rituels sont possibles pour renforcer ses intentions, je vous l’expose un peu plus loin.

En ce qui concerne les souhaits vous pouvez les renforcer lors de la nouvelle lune pour ceux qui vivent avec les cycles de la lune.

Accepter sa part sombre

Pendant son introspection lors de Samhain accepter sa part sombre, l’apprivoiser est important, d’autant plus que la lune est en scorpion

low-angle photography of trees during night time

Porte fine entre les mondes

marble toyPendant ce sabbat, de la nuit du 31 octobre au 1er novembre la porte entre notre monde et celle des défunts et la plus fine. C’est le moment pour communiquer avec les esprits, honorer nos ancêtre, le passage des âmes. Si ce sujet est délicat pour vous, je trouve que se remémorer des bons souvenirs avec ces proches partis est une bonne façon de fêter samhain. Je vous en dis un peu plus sur le rituel.

C’est aussi un bon moment pour laisser partir des proches que vous auriez perdu dans le cycle qui s’achève.

 

CORRESPONDANCES

selective focus photography of orange and brown falling maple leavesA chaque Sabbat, en wicca on retrouve des correspondances. C’est très intéressant pour constituer son autel et son rituel.

On dit que les couleurs sont le noir, le pourpre, l’orange, le rouge.

Il y a plusieurs déités qui représentent Samhain pour ma part j’ai choisi Morgan (déesse de la mort) et Hécate (déesse de la lune), on célèbre cette dernière le 7 novembre (jour de nouvelle lune cette année !)

Chandelles : orange et noire

Encens : pomme, cyprès, sauge, menthe, santal, myrrhe, armoise.

Fleurs et plantes : souci, chrysanthème, pin, laurier, calendula, ortie, tournesol

Pierre : onyx, cornaline, jais, obsidienne. Je vous conseille l’onyx si vous n’êtes pas familier/familière avec les pierres, elle est facile à trouver, accessible en terme de prix et son énergie se gère bien. L’obsidienne est une très bonne pierre mais plus puissante.

Carte du tarot : la papesse, l’arcane sans nom.

Planète : pluton

Les activités pendant Samhain

woman facing waterfall doing yogaPendant la période de chaque sabbat, jusqu’au suivant donc ici jusqu’à Yule (21 décembre), des activités sont recommandés en fonction de la nature, de l’énergie.

Pour Samhain, afin de renforcer l’introspection, la méditation est une très bonne activité.

Les activités manuelles et créatives sont aussi intéressantes pendant cette période, comme commencer un ouvrage en broderie, une peinture.

Il peut s’agir également de prendre le temps d’écouter de la musique, de manière générale de préserver son énergie qui est au plus bas pendant cette période. Cela peut être de la lecture, …

 

Les correspondances, les activités, les significations du sabbat permet de s’inspirer pour créer son autel et son rituel.

L’autel

L’autel païen est peut être la chose la plus simple à réaliser, car il se compose des éléments de la nature qui nous entoure.

Je vous invite à vous balader dans la nature, une belle occasion de vous connecter avec les éléments, la saison et pour ramasser ce qui va permettre d’orner votre autel.

L’autel c’est aussi le lieu de recueillement et des offrandes aux déités il évolue au fil de la roue de l’année.

C’est aussi l’élément centrale de vos cercles et rituels.

Pour ce qui est de mon autel pour samhain, il y avait des pommes de pin, feuille morte, marron, gland, mousse que j’avais ramassé en forêt. Ensuite en offrande j’avais disposé des coins sauvages ramassés également mais aussi des noix et du raison.

J’avais disposé de la sauge, trois cierges aux couleurs de samhain, un chaudron pour mon rituel, un jeu de tarot pour le tirage du nouveau cycle et enfin des coquillages car je vis près de l’océan.

Votre autel est quelque chose de très personnel, il doit vous ressembler, vous inspirer.

Le rituel

Pour finir je vais vous partager le rituel que j’ai effectué pour Samhain.

Avant chaque rituel je me prépare avec une purification, de mon espace tout d’abord en faisant le ménage et ensuite je purifie mon corps. Pour ça je bois une tisane de plante que j’ai cultivées et fait séchées (rose, lavande, …). Ensuite en prenant une douche, un vrai moment de méditation, je met dans un gant les plantes qui ont infusé et du gros sel qui attire les ondes négatives.

Ensuite je prépare mon cercle, avec mon autel au centre et les quatre éléments autour. J’effectue toujours une ouverture de cercle pour appeler les éléments et protéger mon rituel (je ne vous en explique pas plus cela pourrait faire l’objet d’un article à part entière).

Ce qui est spécifique à Samhain :

yellow pillar candle in black lanternJ’appel de la déesse sous toutes ses formes avec la bougie orange, j’appel les esprits des défunts avec la bougie noire, j’appel le cycle de la vie et de la mort avec la bougie blanche.

Je lis une prière que j’ai écrite et qui évoque le cycle qui s’achève, la porte entre nos mondes qui s’ouvrent, la mort, la vie, la renaissance et le renouveau.

two lit tealight candlesJ’allume une bougie qui représente le cycle qui prend fin qui va allumer une deuxième bougie représentant le nouveau cycle. J’éteins ensuite la première pour marquer le passage à la nouvelle année.

 

Ensuite, sur un papier nous avons écris nos erreurs et nos soucis que l’on souhaite laisser derrière nous, on brûle ces papiers dans le chaudron, c’est vraiment libérateur je trouve et je ne me rappel même plus de ce qu’il y avait sur le papier, cela permet vraiment de passer à autre chose.

Pour accueillir la nouvelle année nous avons effectué une prière personnelle pour exprimer nos souhaits.

J’ai également effectué un rituel pour faire passer une âme dans l’autre monde.

person playing with cards

Pour notre part nous avons terminé avec un tirage de tarot, afin de mieux appréhender le nouveau cycle qui arrive. Comprendre quels sont les éléments bloquants, les éléments du conscient, de l’inconscient, le pivot du changement, l’harmonie.

Samhain est un sabbat qui génère beaucoup d’énergie vous pouvez également consacrer des objets, faire des rituels de protection, de purification. Comme l’autel le cercle doit vous ressembler, répondre à vos besoins et à votre intuition.

Je referme le cercle (très important si vous faites une ouverture de cercle) et je laisse les bougies se consumer.

Je place la bougie blanche à la fenêtre pour guider les âmes vers l’autre monde.

Après le cercle nous avons le repas qui permet de fêter le sabbat, on cuisine des mets de saison. Pour notre part une tourte de pomme de terre oignon, une rillettes de champignons, et des coockies citrouille chocolat. Nous avons placer une assiette supplémentaire pour inviter nos ancêtres, nos proches à nous rejoindre et fêter avec eux ce renouveau. On dispose ensuite le repas au pas de la porte pour que les âmes puissent se nourrir.

Et vous comment avez vous fêté samhain ?

J’espère que j’ai pu vous apporter plus de compréhension et que ces quelques mots vous ont inspiré.

Je vous partage aussi mon rituel et comment j’ai passé samhain en vidéo :

 

A très vite !

 

 

 

 

 

Fête de Mabon : équinoxe d’automne

Salut les frenchies,

J’ai tenté de faire une vidéo que vous pouvez trouver juste ici :

Je n’étais vraiment pas à l’aise de partager ça et en même temps j’en avais envie … ce doux paradoxe ! Mais je suis tellement plus à l’aise à l’écrit que je me lance dans une explication plus complète.

Peut être que tu ne comprendras pas, peut être que tu trouveras ça fou, naïf, peut être que tu auras des préjugés qui te viennent d’histoires qui ne sont souvent que des contes. Voilà, tu m’aurais dis il y a quelques années que ma spiritualité aurait pris autant de place, qu’elle se serait dirigée vers la wicca, j’aurais tellement ris … Mais au fil d’expériences, qui se sont accumulées, très vite, avec cette nouvelle vie et ces nouvelles possibilités, ça c’est imposé à moi. C’était je crois toujours là, en sommeil, n’attendant qu’une chose : être éveillé. Je pourrais te retracer mon parcours spirituel et t’expliquer comment j’en suis arrivé à la wicca, à la sorcellerie, mais je ne suis pas prête ou peut être que je ne me suis pas encore trouvée, alors on va commencé simplement avec le sabbat de Mabon.

Mabon c’est quoi ?

Mabon est un des Sabbat qui compose la roue de l’année chez les païens et les wiccan. J’ai déjà écris beaucoup de mots incompréhensibles, alors on va reprendre. Chez les wiccan il y a huit sabbats dans l’année, ils composent la roue de l’année. Quatre de ces jours sont déterminés par les solstices et quatre autres (dont Mabon) par les équinoxes suivant le calendrier astronomique lunaire. Ce sont d’anciennes fêtes païennes associées à l’agriculture en particulier. Ces festivités solaires célèbrent les changements de saison, et le rythme qu’elles imposaient au récoltes et à l’abondance.

Mabon en particulier est la fête de l’équinoxe d’automne, c’est un moment important, à une époque c’était concentré sur les récoltes agricoles, on remerciait la nature pour tout ce qu’elle nous avait apporté. Aujourd’hui c’est aussi pour célébrer ses récoltes personnelles, ce que nous a apporté la vie en général, toujours en lien avec les cycles de la nature. C’est un moment d’introspection, on commence à rentrer dans l’obscurité, le jour est égale à la nuit et petit à petit la nuit mangera le jour. C’est un moment pour prendre du recul, faire le point et se préparer à l’hiver : lecture, ouvrages manuels, cuisine, dernières récoltes. Tu peux bien sûr en apprendre beaucoup plus sur Mabon ! Ses couleurs, ses offrandes, ses pierres, ses rituels, mais je ne vais pas t’assommer d’informations pour aujourd’hui.

Pourquoi je célèbre Mabon ?

C’est une façon de vivre sa spiritualité en tant que sorcière et plus précisément wicca (le mot sorcière est tellement tabou que l’on parle de « wicca » même si on ne suit pas les principes de Gardner par exemple, là si je t’ai perdu ne t’inquiète pas on passe à la suite). Il n’y a pas de règle, même si célébrer les sabbats reste la base de cette pratique, car cela permet de vivre avec le cycle de la nature, en connexion avec elle. C’est pourquoi je le fais, c’est également une occasion de se retrouver, seul ou avec ceux qui partagent ta pratique, l’occasion de faire un cercle avec un rituel pour prendre l’énergie nécessaire, pour remercier, pour faire le point sur soit. Bref, c’est un moment important comme tout sabbat et esbat.

Comment je célèbre Mabon ?

L’AUTEL

Encore une fois, il n’y a aucune règle, mais l’autel fait partie des possibilités de célébrer un sabbat. Pour ma part j’ai trouvé ce petit meuble chez emmaus à Göteborg, je l’ai orné de différents éléments qui représentent Mabon : encens de sauge, feuilles mortes, marrons, pommes de pin, cucurbitacés, fleures séchées, des bougies aux couleurs du sabbat. J’ai ajouté quelques coquillages, vivant près de l’océan ça représente bien la nature qui m’entoure. J’ai aussi une petite boîte avec du gros sel pour purifier mon autel, une petite coupe d’offrande : des noix et des raisins. Enfin, une pierre d’améthyste qui est la pierre qui me correspond le plus et une petite fée qui me guide dans mes tirages du tarot.

En résumé l’autel a pour objectif de remettre des offrandes à l’image du sabbat, à l’image que tu t’en fais aussi personnellement, c’est très intime et cela dépend de ta pratique et de tes envies.

Livre des ombres

J’ai un livre des ombres, c’est un cahier que tu remplis avec tes expériences, tes ressentis, des recettes, des sorts, des rituels. Pour Mabon j’avais différentes pages : sur ce qu’est ce sabbat, son histoire, ensuite tout ce qui le représente : type d’encens, de pierres, couleurs, … Des recettes de cuisine pour le repas de fête et enfin mon rituel que j’allais effectué.

 

Le repas de fête

Pour moi c’est une bonne manière de célébrer un sabbat ; un repas avec des recettes de saison ! J’en ai récupéré à droite à gauche. C’est aussi un super moment de cuisiner, un moment de se recentrer, d’avoir une pratique manuelle. On a fait des petits pains aux oignons. C’est un peu long mais pas bien compliqué et très bon !

Pour le dessert on a préparé un cake au noix … tout ça vegan bien entendu !

Et pour accompagner les pains au noix on a préparé des carottes avec de l’ail, et l’huile d’olive et des herbes de provence.

La purification

Pour se lancer dans un rituel, surtout pendant un sabbat, il est conseillé de se purifier. Cela peut prendre la forme du jeûne, plusieurs heures, jours, semaines avant. Ou par une tisane que je me suis préparée avec des fleures de camomille et des boutons de rose, elles ont aussi des vertues apaisantes.

Deuxième partie de ma purification consiste à prendre une douche, je mets du gros sel et des pétales de roses dans un gant et je me lave avec. Le gros sel a comme vertu de canaliser toutes les mauvaises ondes, les mauvaises énergies.

La purification va donc t’aider à te préparer, en te lavant des mauvaises énergies, pour concentre les meilleures pendant le rituel.

Le rituel

Toujours pas obligatoire ! Mais pour ma part je trouve que c’est une super manière d’honorer la nature, les dieux, de célébrer la saison et de formuler des souhaits.

Pour mon rituel je rassemble mon autel, et je forme un cercle avec les 4 éléments : le feu au Sud avec une bougie, l’air à l’est avec un baton de sauge, l’eau à l’Ouest avec un bol d’eau et enfin la terre au nord avec un bol de sel de l’Himalaya.

J’effectue une ouverture de cercle, pour purifier la zone, appeler les éléments et former une barrière énergétique qui évitera aux mauvais esprits ou autres de perturber le rituel. Ensuite cela est très libre et très personnel, j’ai appelée la déesse, le dieu, j’ai lue quelques textes célébrant Mabon, on a but du cidre au calice, on a effectué une prière personnelle. Et enfin, nous avons profiter de l’énergie du cercle pour consacrer deux objets (un moyen de lui donner de l’énergie) : ma baguette et une rune que j’avais confectionné pour Alix.

C’est des moments forts, pour remercier la nature, ici dans le cadre de l’équinoxe d’automne, pour célébrer les énergies qui nous entourent et les amener à un souhait, une volonté, toujours dans la bienveillance et le respect de soit et des autres.

Dégustation du repas

Et enfin la dégustation du repas !

Je ne prends pas la peine de relire mon texte, car je pense que je ne le publierais pas ! Mon côté cartésien et terre à terre me hurle ma bêtise, ma naïveté, mais mon fort intérieur se sent épanouie et heureux de vivre enfin sa spiritualité tant attendue. Après avoir célébré Mabon, je ne pensais qu’à une chose : préparer samhain (ou halloween pour les novices) qui sera le 31 octobre. J’ai repris mon livre des ombres et je suis repartie dans cette quête de spiritualité. Je ne te demande pas de comprendre, car si tu ne le vis pas tu ne peux pas l’imaginer. Pour résumé je dirais que c’est avant tout ton être qui s’harmonise avec la nature, les saisons, le cycle de la vie, de la lune. C’est surtout ça la wicca, la célébration de la vie et de la mort.

 

 

Favoris septembre : lush, wicca, rituals, zara

Salut les frenchies,

On se retrouve avec les favoris du mois de septembre, il n’y en a que quatre mais j’avais trop chose à dire dessus !

HERBALISM LUSH

On commence avec ce petit produit de chez lush : « herbalism« . J’ai découvert ce petit produit, vegan, plein de supers aliments, c’est juste parfait pour moi en nettoyant visage pour le matin.

J’applique un masque hydratant le soir que je laisse posé toute la nuit, du coup le matin j’ai besoin d’un nettoyant exfoliant pour retirer tout ça en profondeur. C’est sans compter ma peau hyper fragile, hyper sensible, qui ne supporte pas grand chose ! En général si je ne finis pas avec des rougeurs, ma peau est tiraillée. J’ai testé ce produit sur deux semaines, tous les matins, et j’en suis plus que ravie : il nettoie en profondeur, avec une exfoliation très douce, ce qui me permet de retirer le masque hydratant, toutes les peaux mortes et les imperfections. Il a aussi un bonus : il illumine le teint ! Alors attention, ce n’est pas un produit miracle non plus, mais il fait très bien son job !

La description de chez Lush : « Orties, romarin et vinaigre de son de riz nettoient votre visage, éliminant saleté et graisse, pour une peau propre, brillante et resplendissante. L’huile essentielle de camomille commune et l’absolue de rose équilibrent le teint. Le son de riz et les amandes moulues exfolient délicatement la peau et si vous ajoutez de l’eau, les amandes produisent un lait nettoyant doux. Notre chlorophylle est extraite de la luzerne : riche en vitamines et minéraux, elle est excellente pour revitaliser la peau. Ce produit s’utilise durant une période allant de 1 à 3 mois à partir de la date de fabrication. En fonction des lots, nous vous assurons un minimum de 1 mois d’utilisation. »

Tu peux le retrouver produit ici à 10,95 les 100 ml

Parfum d’intérieur : Rituals

J’aime bien avoir une odeur fraîche et fleurie chez moi. Je n’aime pas utilisé les bâtonnets que l’on fait trempé dans une huile, parce que cela concentre une odeur très forte dans une petite zone. J’adore les bougies mais bon ce n’est pas le top pour la santé. Alors le parfum en spray je trouve que c’est le meilleur compromis ! J’en ai essayé pas mal, mais en général l’odeur reste quelques heures toute au plus et n’est pas très forte. J’ai voulu essayé ce produit, malgré son prix exorbitant (25 euros les 500ml) et j’en suis plus que ravie !

J’ai opté pour le « DAO » : fleur de lotus et yi yi ren. C’est très frais, très fleuri et ça peu durer deux ou trois jours ! J’en mets sur les canapés, linge de lit, dans l’air et parfois sur les vêtements qui sèchent. Bref, le prix est là … mais pour l’efficacité j’ai trop rien à dire !

Vous pouvez le retrouver ici

Wicca : roman fantastique de Cate Tiernan

Un peu de lecture avec la  série de roman fantastique « Wicca » de l’auteur Cate Tiernan. Si tu ne sais pas ce qu’est la Wicca, il s’agit d’une religion/pratique païenne, le mot « wicca a été popularisé par Gardner pour remplacer le mot « sorcière » beaucoup trop péjoratif ! Je lis beaucoup de livre historique, théorique, pratique, sur le sujet, pratiquant moi même la wicca et j’avais besoin d’une pause ! Besoin de m’aérer le cerveau avec un roman léger mais pas trop. Cela faisait longtemps que je n’avais pas dévoré une série aussi rapidement ! J’en suis au tome 4 et je dois dire que je suis sous le charme.

Comme tu peux le voir à l’image, pour ma part je les achète sous format kindle mais tu peux aussi les retrouver en format poche.

Alors on va pas se mentir, ça reste une romance d’adolescent mais franchement bien écrit. Si tu aimes les romans fantastiques et en plus que tu t’intéresses à la wicca je te le recommande chaudement. Malgré que l’auteur ne soit pas païenne elle a réussi à intégrer avec beaucoup de justesse la réalité de cette pratique : cercle, rituels, déesse, … Ce qui fait du bien, c’est que l’on est pas dans quelque chose d’horrifique, une grosse problématique je trouve dès que l’on parle « sorcière », en général ça fini en bain de sang … ce n’est pas du tout représentatif de la réalité !

Cela reste néanmoins un roman fantastique puisque tu suis une jeune lycéenne qui va découvrir que c’est une « sorcière de sang » : une sorcière qui descend des septs clans originels de sorciers ce qui lui confèrent des pouvoirs uniques. C’est là que la partie fantastique fait son entrée : ils ont des pouvoirs surnaturels, comme lancer des boules de feu ! Si on s’éloigne de la réalité avec cet aspect de l’histoire et bien d’autres, il y a aussi beaucoup de détails qui reflètent la pratique quotidienne des wiccan. C’est donc un très bon équilibre entre apprendre des choses et s’aérer l’esprit. Il y a aussi un côté sombre dans l’histoire, mais comme pour tout, rien n’est noir, rien n’est blanc !

Pour conclure je dirais que c’est une histoire bien ficelée, avec des descriptions qui t’emmènent au coeur des émotions des personnages, un suspens qui te tiens en haleine, sauf que … Sauf que j’en suis au quatrième tome et que dès le milieu du troisième tome j’ai commencé à m’essouffler. Un peu à l’image des séries télé du genre, où l’intrigue commence à être très complexe, avec beaucoup de rebondissements … Bon après le suspens est toujours là alors je m’accroche ! Du moins pour la première génération, car l’auteur à également écrit une série sur la deuxième génération de ces personnages, pas gagné que je la lise !

Tu peux retrouver ces romans, entre autre, ici

La parka magique de chez Zara

Oh toi, habitant de la pluie et du vent, ce message est fait pour toi ! En effet, vivant en Suède et sur la côte Ouest (oui j’aime bien cumuler), je me retrouve avec la météo de la Normandie/Bretagne en plus froid avec plus de pluie. Oui oui, c’est possible. Autant te dire que l’imperméable/coupe vent c’est ton meilleur ami dans nos contrées. Je me suis mise à sa recherche désespérée, ici tout le monde vend sa parka, mais pour la modique somme de 80 ou 90 euros (WTF ???). Clairement pour un bout de plastique je m’y suis refusée.

En attendant mon homme pour sortir, la pluie faisait rage alors je me réfugie dans … un zara ! Et là je trouve la perle rare. Beaucoup de suspens pour une parka tu me diras. Mais franchement elle combine toutes les qualités nécessaires pour vaincre les éléments. Alors bon elle m’a quand même coûté 50 euros, ce n’est pas donné non plus, mais beaucoup plus accessible que ce que j’avais vue jusqu’à maintenant. D’abord séduite par son style : beige en extérieur, à carreaux marron et noir à l’intérieur, j’ai ensuite découvert toutes ces qualités : resserrée aux poignées pour éviter que le vent et la pluie s’y infiltre, des pressions jusqu’au cou pour que la capuche tienne bien, des petits cordons pour resserrer la capuche et ressembler à … rien mais être protégé au maximum. Pour finir le petit détail qui fait tout : des grandes poches avec un rabat pour que ton téléphone ne soit pas noyé. Il ne m’en a pas fallut plus pour l’adopter !

Tu peux la retrouver ici il y en a d’autres sur le sites, plus stylées mais aussi plus chères.

Et voilà, j’arrête la torture des mes articles de 30000 lignes 🙂 les favoris du mois de septembre sont terminés !

Encore que tu peux aussi aller les voir en vidéo :


 

A très vite, kiss kiss love les frenchies