Les traditions de Noël en Suède

Salut les frenchies,

Aujourd’hui je vous fais découvrir les traditions de Noël en Suède.

En suédois, Joyeux Noël se dit : « God Jul »

Le Noël suédois est un Noël simple mais chaleureux, avec pleins de traditions qui changent de ce que l’on peut vivre en France. Une chose est sûre ils savent se concentrer sur l’essentiel : la joie d’être ensemble.

Ce qui est particulier ici c’est que Noël ce n’est pas uniquement le 24 ou le 25 mais tout le mois de l’avent ! On fête cet événement en famille mais aussi entre amis, avec ses voisins.

ADVENTSKAFFE :

c’est le café de l’avent ! Chaque dimanche du mois de décembre, les suédois se retrouvent autour d’un café avec bien sur des pâtisseries ou un vin chaud, le « glögg » qui s’accompagne de raison et d’amandes grillées.

Crédit photo : Toa Heftiba

SAINTE LUCIE :

C’est une fête très importante en Suède, tout aussi importante que Noël, qui se déroule le 13 décembre. L’aînée de chaque famille devient « Lucia » le temps d’une soirée. Elle est vêtue d’une robe blanche et porte une bougie pour aller défiler dans les rues. Une Lucia est élue par les habitants de la ville pour marcher en tête du cortège et porte une couronne de lumière. Elles vont ensuite chanter dans les églises. C’est vraiment incroyable de voir ces jeunes filles éclairer les rues sombres de l’hiver

Il y a aussi une spécialité culinaire avec cette célébration : « Lussekatter » qui est une brioche au safran.

 

 

Les décorations

Je vous ai déjà parlé de l’art de vivre suédois : le lagom (la vidéo par ici), on le retrouve aussi à Noël avec une décoration très simple. Des couronnes de sapin, des décorations fait mains, ils utilisent des matières naturelles et fabriquent beaucoup eux même, c’est ce qui rend les décorations aussi simples et chaleureuses.

Crédit photo : Erwan Hesry

Ils illuminent leurs fenêtres pour attirer le Père Noël qui s’appelle ici : Jul Tomte. Ils placent également des petits gnomes si mignons avec leurs bonnets qui tombent jusque sur leur nez, sous le sapin pour attirer le Père NoëL

Le repas  de Noël

Le repas de Noël suédois d’appelle le « Julbord », il a lieu le 24 décembre. Le repas est sous forme de buffet, chacun va se servir, c’est je trouve convivial et ça permet que tout le monde puisse profiter du repas ! La grande spécialité est le « julikinka » qui est un jambon salé et tranché. On retrouve bien sur du poissons marinés. Quand au dessert, j’aime beaucoup l’idée, c’est un riz au lait parfumé à la cannelle dans lequel a été caché une amande. Celui qui trouve l’amande doit faire un voeu ! Comme boisson ils boivent beaucoup le « Julmust » qui ressemble beaucoup au coca mais version suédoise.

Crédit photo : Jennifer Pallian

Les cadeaux

C’est le 24 décembre au soir que l’on offre les cadeaux, à sa famille, ses amis, ses voisins. Lorsque l’on offre son cadeau il y a une vielle tradition : il faut réciter des vers en rimes ! C’est tellement populaire que vous pouvez retrouver dans les magasins des petits carnets avec des rimes déjà tout prêts !

Crédit photo : Thought Catalog

 

La journée du 25

Pour les Suédois le 24 décembre c’est vraiment le moment de la célébration, le 25 est beaucoup plus simple, balade en famille, marché de Noël ou pour les croyants la messe. Il est plus facile de trouver un restaurant ouvert le 25 décembre, c’est donc souvent que les suédois s’y retrouvent pour continuer les festivités.

Crédit photo : Roberto Nickson

La télévision au coeur de Noël

Comme en France, la télévision suédoise diffuse ses programmes de Noël. Mais ils ont deux traditions que je trouve étonnante. Tout d’abord, le 25  décembre à 15h le petit écran connaît son plus gros pique d’audience puisque toutes les familles se retrouvent pour regarder le dessin animé de Donald Duck (et ce n’est pas une blague !). Il y a aussi un programme de l’avent pour les enfants, chaque jour un épisode de la série « julkalendern », c’est comme ça depuis 1960.

Le sapin

A l’image du reste de la décoration, on y retrouve des éléments que l’on fait soit même, tricoté, cousu, ou encore des gâteaux de pains d’épices, des bâtons de cannelle et même des drapeaux suédois !

Crédit photo : Joanna Kosinska

Même quand on défait le sapin ici c’est une fête qui s’appelle le « Knut’s Day », cela se pase le 13 janvier. Ils dansent autour du sapin, tout en enlevant les décorations et en profite pour manger les dernières friandises de Noël.

La famille royale :

Si vous ne le saviez pas, la Suède est une monarchie constitutionnelle on a donc le droit tous les ans au voeux de la royauté. La famille royale suédoise n’est pas aussi populaire qu’en Angleterre, alors cela reste simple mais toujours très attendus.

A voir dans les trois grandes villes de Suède pendant Noël

Stockholm

Dans la capitale je vous invite à aller au marché de Noël ! Voici les plus connus :

– le plus traditionnel est le marché de Stortorget sur la place principale de Gamla Stan (la vieille ville)

– le plus historique est le marché du musée en plein air de Skansen, avec ses vendeurs en costumes d’époque

A Stockholm, tous les restaurants proposent le buffet de Noël. Operakällaren, le Grand Hôtel et le restaurant Solliden à Skansen comptent parmi les adresses plus réputées.

Crédit photo : Sebastian Fröhlich

Göteborg

Plus facile pour moi de vous parler de ce que vous pouvez faire à Göteborg puisque j’y vis !  A Göteborg, les lumières de Noël envahissent la ville sur 3,5 kilomètres, jusqu’au port, en scintillant à travers le grand parc d’attractions Liseberg, la Götaplatsen et Avenyn, l’avenue principale de la ville.
Plusieurs marchés de Noël sont proposés notamment dans le célèbre parc d’attractions Liseberg. Ne manquez pas d’y faire un tour :
il s’agit du marché de Noël le plus grand et le plus spectaculaire du pays !
Le pittoresque quartier Haga, qui est le plus ancien de la ville, accueille aussi un marché traditionnel et le Kronhuset, le plus ancien bâtiment de Göteborg, accueille un bazar traditionnel avec des exposants en costume d’époque proposant toute sorte d’artisanat.
Dans les environs, le château Gunnebo organise un marché bio proposant de l’artisanat et des produits biologiques.

Vous pouvez voir quelques images dans ma vidéo :

Malmö

Enfin la troisième ville de Suède, Malmö participe aussi aux festivités de l’Avent en proposant trois marchés de Noël :

– au cœur de la ville, sur la place Gustav Adolf torg

– au Katrinetorp, un manoir du XIXe siècle, situé dans le sud de Malmö : il s’agit d’un des plus beaux marchés du sud de la Suède
– au MittMöllan, un marché non conventionnel réunit des petites boutiques de créateurs, des objets d’art et des produits gastronomiques.

Recettes

Le Glögg

Si vous le pouvez, préparez et embouteillez votre Glögg une semaine à l’avance afin qu’il puisse bien s’imprégner de tous les arômes et acquérir un peu plus de corps. Si vous désirez une boisson moins alcoolisée, utilisez uniquement le vin rouge. 
Achetez un bon vin de table. Du fait des épices, un grand vin serait une dépense inutile.
Ingrédients du Glögg
· 1 bouteille de vin rouge (vin de table) 
· 100 à 500 ml de vodka (facultatif)

· 5 – 20 clous de girofle 
· 1 cuillerée à thé comble de graines de cardamome 
· 2 à 4 bâtons de cannelle 
· 1 ou 2 morceaux de gingembre 
· les zestes d’un demi citron 
· 125 à 250 ml de sucre 
· 1 cuillerée à thé comble de sucre vanillé
Préparation 
1. Broyer les bâtons de cannelle et les graines de cardamome au mortier. 
2. Déposer toutes les épices et les zestes de citron dans un bocal de verre avec la vodka. Couvrir et laisser reposer toute la nuit. 
3. Filtrer; verser dans un chaudron avec le sucre, le sucre vanillé et le vin rouge; faire chauffer jusqu’à ce qu’il commence à dégager une vapeur mais SANS faire bouillir. 
4. Mélanger, goûter: Si ce n’est pas assez sucré à votre goût, ajouter du sucre. Si c’est trop sucré, ajouter du vin.

römmars de Noël

J’ai adapté très très simplement cette recette pour qu’elle soit vegan en remplaçant le beurre par de la margarine ! 

Ingrédients :
90 g de margarine
80 g de sucre
1/2 zeste de citron
1 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger
1/2 cuillère à café de bicarbonate
120 g de farine
20 amandes torréfiées

Préparation des biscuits

Préchauffer le four à 150°. Dans un cul de poule, blanchir le beurre et le sucre ensemble à l’aide d’un fouet. Ajouter le zeste très finement râpé et le bicarbonate. Mélanger de nouveau. Ajouter l’eau de fleur d’oranger et mélanger jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Ajouter la farine tamisée en une seule fois. Travailler la pâte à la main jusqu’à ce qu’elle soit souple et lisse. Former une vingtaine de petites boules avec les mains. Disposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Bien les espacer car elles vont s’étendre pendant la cuisson. Disposer une amande par biscuit. Faire cuire pendant 12 minutes jusqu’à que la base soit très légèrement dorée. Laisser refroidir, ne déplacer qu’une fois totalement froids. Ces biscuits se conservent très bien dans une boîte hermétique.

J’espère que vous êtes bien imprégné de la magie de Noël, je vous raconte aussi en vidéo par ici :

https://youtu.be/gmj5CB3JGfc

 

VLOG 6 : Göteborg à Noël (Partie 1)

Salut les frenchies,

Je vous emmène dans les rue de Göteborg pendant le mois de novembre et début décembre, à la découverte des illuminations et des décorations de Noël. Dans une ambiance lumineuse et chaleureuse. Mais aussi des petits moments du quotidien de notre vie en Suède.

On commence avec la forêt que l’on traverse pour aller prendre le tram, je t’en avais parlé quand on l’avait nettoyé par ici.

Avec l’automne les couleurs changent, c’est magnifique.

Côté Brunsparken les mouettes nous rappellent que l’on vit près de l’océan.

Je vous conseille d’aller voir ce magasin incroyable, avec des milliers de bonbons et sa devanture qui est décoré au grès des saisons. Il s’agit du magasin Göt 4 :

Le mois décembre fait son arrivée et avec mon bullet journal, j’en ai fait une vidéo pour te partager mes pages de « sorcières », par ici.

On aménage la maison pour quelle soit cosy et chaleureuse avec l’arrivée de Noël et notre petit chat ieva à l’air de bien si plaire !

On se dirige dans mon quartier préféré, Haga, avec sa place incroyable de Jämtorget qui en son centre héberge une imposante fontaine.

Dans tous le quartier Haga, en décembre, on retrouve des illuminations, avec des décorations de Noël.

Les maisons aussi commence à être décorée avec les traditionnelles lampes en triangle, c’est pour faire venir le père Noël ! Mais aussi pallier aux journée sombres de l’hiver.

Pendant le mois de l’avent c’est aussi les « cafés de l’avent » chez les suédois, ça ne change pas vraiment du fika … Dans Haga, quatre cafés-restaurants, proposent des boissons et des pâtisseries vegan et c’est tellement bon. Je recommande le snickers …

Les boutiques aussi se mettent en mode Noël et nous proposent des décorations magiques.

On se retrouve dans les rues commerçantes, avec marché couvert, grandes enseignes mais aussi restaurants et bars, je vous conseille les rue : Lilla Nygatan, Ostra Larmagatan mais aussi Domkyrkan et toutes les rues autour, c’est vraiment le centre vivant.

On retourne autour de l’arrêt Brunnsparken, qui héberge plusieurs places, fontaines, pont, avec des décorations de Noëls magnifiques.

Tous les ans ils projettent des images sur les bâtiments, cette année il y avait même un photobooth pour faire projeter sa propre photo !

Je vous invite aussi à redécouvrir le port, avec l’opéra, son navire viking, attention par ici il y a plus de vent !

Centralstation est la gare principale de la ville de Göteborg et je la trouve si belle, son architecture, ses lumières.

Juste à côté vous retrouvez le Clarion Hötel toujours décoré à Noël avec ce gros noeud rouge, majestueux, imposant, il illumine la place.

On termine se tour de la ville avec Avenyn, qui est un peu le champs Elysées de la ville, avec des lumières sur les bâtiments, des chemins lumineux, on encore cet espèce de glacier éclairé.

C’est terminé pour ce blog mais je reviens vite avec un article et une vidéo sur les traditions de Noël en Suède et le vlog 8 où je vous emmènerais, entre autre, dans le plus grand marché de Noël de Scandinavie !

En attendant je vous dis à très vite les frenchies et je vous laisse avec la vidéo du vlog 7 :


Si tu veux voir tous les autres vlog dans la ville et les alentours je t’ai préparé une petite playist.

 

 

Le lagom : l’art de vivre suédois

Salut les frenchies,

Aujourd’hui je vais vous parler du Lagom, l’art de vivre suédois. On a beaucoup entendu parlé du « hygge » en provenance du Danemark, pour ce qui est de la Suède quelques ouvrages sont sorties également. Il y a une certaine fascination pour les pays scandinaves, du fait du bien être reconnu de ses habitants.

J’avais envie de partager avec vous ce que j’ai lu du Lagom avec un point de vue d’expatriée en Suède.

Pour commencer que veut dire « Lagom » ? Il n’y a pas de mot en français pour le définir, il s’agit plus d’un concept, d’une idée: « ni trop peu, ni trop assez, juste ce qu’il faut ». Ce mot exprime le compromis, le consensus, l’équilibre, l’harmonie, le minimalisme. C’est à travers ces thèmes que s’exprime le lagom.

Le lagom dans la société suédoise

Tout d’abord, je voulais partager comment le lagom transparaît dans le fonctionnement de la Suède. Il y a une notion communautaire forte, d’ailleurs « lag » veut dire équipe en suédois. Cela fait qu’il y a une facilité de vivre ensemble, les différences sont respectées et fêtées ! L’égalité est une valeur clé ici, ce qui permet cette vie communautaire.

En découle un positionnement qui évite le conflit, la confrontation, ils recherchent avant tout le consensus et le compromis. Ce qui permet de ne rien laisser de côté, ni personne, mais ce qui fait que des décisions politiques ou en entreprise peuvent être très longues. En ce moment par exemple, la Suède n’a pas de gouvernement, ils sont encore en discussion !

Crédit photo : Anjeli Lundblad

Ca se retrouve aussi dans les rapports avec les suédois, en général diplomates ils cherchent à rester dans la norme. Tout ceci sont bien sur des généralités, il y a bien sur d’autres comportements et façon de voir les choses, mais on peut dire que c’est une grande tendance !

Cette dimension de retenu se retrouve aussi dans leur vie au quotidien, on va faire le tour ensemble.

Le lagom au quotidien

Se déconnecter

Les suédois savent se déconnecter de la routine du quotidien et en général pour se reconnecter à la nature. Ils ont cette conscience de leur environnement, des autres, qui facilitent une posture d’être présent et en conscience.

Du fait que l’équilibre vie personnelle et professionnelle est ici très respecté cela te permets beaucoup plus facilement d’avoir ces temps de déconnexion. Cela va avec le lagom qui incite au « slow », pas de pression, avoir le temps, prendre le temps.

Cette déconnexion se fait souvent dans la nature, ils sont très sportifs, mais aussi ont souvent une résidence secondaire perdue dans la forêt ou au bord d’un lac. C’est aussi lié au « Allemansträtten », qui signifie « le droit à la nature ».

green grass field with house during daytime

Crédit photo : Arno  Smit

Ils aiment aussi beaucoup les activités créatives et manuelles.

Le fika : pause obligatoire

Le fika j’en ai déjà beaucoup parlé, c’est très représentatif du lagom : prendre une pause. Pas en vitesse derrière son ordinateur, mais tous ensemble autour d’un café et de pâtisserie. Cette pause peut durer 30 minutes voir plus, c’est tout à fait normal, souvent le matin et l’après midi, c’est l’occasion de prendre le temps de s’aérer l’esprit.

Même en dehors du travail cela se fait beaucoup, le weekend les café et salon de thé sont remplis de monde à l’heure du fika, l’occasion de se retrouver en famille ou entre amis, un vrai moment de convivialité.

Décoration épurée et chaleureuse

Le lagom s’exprime aussi dans la décoration, d’ailleurs le design scandinave est très tendance, il invite à une ambiance chaleureuse et épurée. Souvent des matières brutes comme le boit ou la pierre sont à l’honneur.

white rod pocket curtain on window frame

Crédit photo : Peter rudvall

Mode et beauté confort

woman standing in front of wooden wallL’art de vivre suédois c’est aussi une façon d’être, le confort prime sur le reste ! Alors si en soirée on aime être sur son 31 la plus part du temps ce sera jean, tshirt, basket, ou gros pull chaussette en mode cocooning.

Le maquillage n’est pas obligatoire et on ne considère pas que tu es négligé si tu n’en portes pas, bien au contraire.

Dans les deux cas le minimalisme est à l’honneur, une garde robe simple avec des vêtements de qualité, des produits de beauté naturel et bio.

Conscience écologique

Il y a une conscience écologique importante ici, par le tri des déchets par exemple, mais aussi par un consommation durable comme vous l’aurez compris précédemment. Le slow life, slow fashion, slow consommation en général ! Ils aiment acheter local, ni trop peu, ni trop assez, juste ce qu’il faut.

Entreprise libérée, la vraie

On a beaucoup entendu de l’entreprise libérée, mais j’ai l’impression que les suédois on en fait une réalité ! Ici la vie de famille est très importante, pas question de faire des heures supplémentaires, on rentre tôt à la maison.

people standing beside lake

Le lagom c’est se mettre en mode slow : slow fashion, slow beauty, slow work, slow food, slow life, c’est prendre le temps de vivre, respecter ses valeurs, être dans le compromis et l’écoute. Et vous prêt à vous mettre en mode lagom ?

Pour aller plus loin :

Un podcast de France Inter à écouter ici

3 livres :

 

Je t’en parle aussi en vidéo que tu peux visionner par ici :

 

A très vite les frenchies

 

 

 

Pourquoi avoir choisit de partir vivre à Göteborg en Suède ?

Salut les Frenchies,

J’avais déjà écris un article sur le sujet de pourquoi l’expatriation en Suède ? J’avais déjà écris un article sur le sujet en juillet 2018 que tu peux trouver ici. Mais je n’avais jamais fais de vidéo sur le sujet ! Alors je me suis dis que c’était le moment et avec le recul j’ai aussi plus d’éléments à partager.

J’explique dans un premier temps comment on a découvert la Suède, nos premiers voyages et comment la réflexion a avancé vers une expatriation en Suède. Je vous partage ce qui nous a fait vibré pendant nos voyages dans ce pays et dans la ville de Göteborg. Je finis par expliquer les raisons qui ont faites que l’on est partie s’expatrier, vivre dans la ville Göteborg en Suède.

Enjoy !


 

VLOG 5 : mois d’octobre à Göteborg

Salut les frenchies,

Je reviens avec un petit vlog du mois d’octobre à Göteborg.
J’avais fais un article sur ce mois qui est mon préféré, je te raconte tout ce que j’aime et tout ce que je fais pendant cette période par ici.
Egalement une vidéo sur Halloween au parc d’attractions Liseberg de Göteborg, je te laisse la découvrir par .

Aujourd’hui on se retrouver pour partager des lieux et des moments magiques du mois d’octobre.

Je vous raconte tout ça par écris et en photo mais vous pouvez aussi découvrir en vidéo :

Le mois d’octobre c’est le moment de réenchanter son intérieur, j’en ai déjà parlé mais je vous partage quelques photos, citrouille, bougie, tout pour se sentir bien.

Difficile de ne pas partager mon chat « ieva » qui a aussi trouvé son équilibre en Suède, malgré la pluie et le froid. Je ne sais pas vous mais elle n’a pas l’air malheureuse.

Je suis partie quelques jours en Bretagne, faire une retraite spirituelle, je vous en parlerais bientôt. Quand je suis rentrée en Suède, j’ai pu admirer le ciel et les paysages de ce pays si incroyable.

En octobre on a aussi profiter des derniers rayons chauds du soleil, on continue de découvrir la nature qui nous environne. A dix minutes de chez nous il y a un point de vue magnifique en hauteur, une nature sauvage à peine croyable si proche de la ville.

On a pas fait de randonnée, on a juste fait quelques pas dans cette nature, admiré la vue.

La pleine lune a bien voulu se montrer, c’était incroyable ce mois-ci, on a pu profiter de ses rayons énergisants.  Et puis, en plus de profiter des derniers rayons du soleil, les balades ont été magiques avec les couleurs de l’automne

Avec mon amie Méli, on essaie de se faire une sortie piscine par semaine et la dernière fois on a en profiter pour aller manger en ville, j’ai découvert ce restaurant de tacos ! C’est le « Taco Bar » à Kyrkogatan 37 et presque toute leur carte peut être vegan. En fait il suffit de préciser je le veux en vegan et ils adaptent la recette, je trouve ça génial ! C’était bon et vraiment pas cher en plus, bref une belle découverte.

Et puis le mois d’octobre on a continué à arpenter la ville de Göteborg, à découvrir et redécouvrir ses rues, ses lumières qui changent et qui transforment les paysages.

Petit passage dans mon quartier préféré Haga, j’adore ses rues pavées, je suis admirative devant son architecture, toutes les matières sont brutes, pierre, bois, briques. J’aime les boutiques et les cafés, j’aime l’ambiance, c’est dans ce quartier que je me sens le mieux. Il dégage quelque chose de calme, de posé la journée et le soir il devient festif et vivant.

A chaque saison, la chaîne de café « Espresso House » propose des nouveautés et le mois d’octobre c’était un café latte à la citrouille, juste parfait pour ce mettre dans l’ambiance de l’automne. Et il suffit de demander en vegan, il utilise du lait de soja et hop c’est reglé !

Mais bon Halloween et l’automne a vite laissé place aux décorations de Noël, la ville se pare de ses lumières, il y en a partout, pour palier au manque de Soleil.

Et pour bien enfoncer le clou on a eu le droit aux premières neiges ! Cela a été fugace mais ça nous a rappelé que l’hiver arrive et qu’il sera particulièrement froid cette année.

On essaie d’aller faire un tour chaque mois au parc d’attractions Liseberg, on a un pass annuel (pour 28 euros), on adore l’ambiance du parc, même sans faire de manège, juste se promener, manger du pop corn, aller aux arcades et juste regarder cette effervescence qui ne s’éteint jamais. 

Je me suis rendue compte, avec les couleurs qui changent, se teintent d’orange, avec la pluie qui ruisselle sans fin, que j’adorais les moments dans le tramway. Pouvoir admirer la ville sous un autre angle.

Le weekend on a pris notre van, direction parc naturel et plage sauvage, on a fait à chaque fois 20 minutes de route ! C’est incroyable comme c’est tout prêt, tellement accessible. On a pu profiter des derniers moments de chaleur, de soleil, dans des lieux magnifiques.

On commence avec un parc naturel qui longe deux lacs, il y a plusieurs balades possibles, on a fait celle de 5km, on a pu profiter des bords de lacs, des roches en hauteur ou de traverser la forêt.

C’était en début d’après midi mais le soleil baisser déjà, pour nous donner un spectacle de jeux de lumières dans la forêt.

Une nature sauvage et paisible.

Et puis le soleil a commencé à se coucher, on a pu assister aux couleurs orangées, chatoyantes qui se fondent dans le lac.

Deuxième balade c’était en bord de l’océan, une plage magnifique.

J’adore les plages ici, des rochers, de l’herbe, c’est vert et me rappel des paysages d’Irlande.

Et puis ces petites maisons bleues, en bordure de plage, tellement typique.

Et puis Alix a été assez fou pour aller se baigner, la température extérieur devait être à 10 degrés … je n’imagine pas l’océan … mais cela doit être une expérience incroyable de se lier de manière aussi forte aux éléments de la nature.

Et puis on a fini avec un chocolat chaud, avec une vue incroyable, pour se réchauffer le corps et le coeur.

Ce mois d’octobre est achevé, je vous laisse sur cette vue incroyable et je vous donne rendez-vous très vite avec de nouvelles aventures suédoises.

 

 

 

Les différences entre la France et la Suède

Salut les frenchies,

sweden GIFJe vous ai déjà beaucoup parlé de comment venir s’installer en Suède, je vous laisse parcourir le blog, aujourd’hui j’avais envie de partager des différences qui m’ont marqué entre mon pays d’origine et mon pays d’adoption.

Je ne suis pas là pour juger un pays ou un autre, mais plus pour partager des anecdotes !

 

 

En chaussettes tu resteras

hanging socks on chair

Quand tu rentres dans une sphère privée tu dois enlever tes chaussures, tu le fais peut être déjà parfois mais ici c’est partout tout le temps. Que ce soit chez des amis, mais aussi quand tu visites un appartement pour le louer ou encore dans certaines entreprises.

Alors exit tes chaussettes trouées, ici le fancy est de mise.

Toi même tu te serviras

group of people eating inside cafeteria

Souvent, dans les restaurants, on te sert ton plat et c’est tout. Au début tu te sens un peu bête à la recherche d’un verre et de couvert. Tout simplement une partie du service se fait par toi même ! Tu vas trouver un petit coin avec tout le nécessaire pour profiter de ton repas.

 

 

Au digital tu passeras

person holding smartphoneLes suédois sont très en avance sur la digitalisation, tu peux vraiment tout faire avec ton smartphone partout dans le pays. Que ce soit pour le paiement d’une place de parking, une réservation, gestion de sa banque, payer dans un magasin, ou encore gérer ses transports en commun.

Mais ils ont aussi une application « swish », qui permet de transférer de l’argent très facilement et rapidement. Il suffit d’indiquer le numéro de téléphone du bénéficiaire (qui doit aussi avoir l’app), le montant et en un clique c’est fait ! (soyez rassuré il y a un code confidentiel à indiquer). C’est super pratique pour payer son loyer ou quand tu es dans une brocante, pour rembourser un ami, clairement ici le liquide ne sert pas à grande chose !

La note de restaurant tu ne diviseras point

person holding white retractable pen

Swish est très pratique aussi au restaurant car ici il est très mal vu de diviser une note, chacun paye sa part c’est très important. Alors quand tu es une dizaine, un peut payer pour tout le monde et les autres remboursent leur part avec l’application. Rapide et efficace.

 

 

La location tu redécouvriras

landscape photography of brown and white building

La location d’un logement en Suède est assez différent de la France, je ne vais pas rentrer dans les détails car j’en ai déjà fait un article par ici.

Mais pour résumé ici tu peux avoir un contrat à ton nom mais aussi sous louer voir même sous sous louer …

Quand tu débarques le système n’est pas toujours clair !

 

 

 

Pour acheter tu enchériras

On reste dans le logement, avec l’achat immobilier. La pratique est assez étonnante quand on ne connaît pas ! Ne vous fiez pas au prix afficher d’une maison que vous voudriez acheter, car souvent c’est un prix de départ soumis aux enchères. Chaque acheteurs intéressés va soumettre des enchères, souvent via sms, jusqu’à ce que le propriétaire en accepte une … Cela peut vraiment gonfler le prix d’un bien !

 

Equipé ton appartement sera

gray steel 3-door refrigerator near modular kitchen

Pour finir avec le logement, j’ai été surprise de voir à quel point les appartements sont équipés ici lorsque l’on est en location. Surtout les cuisines, on y retrouve lave vaisselle, four, micro-onde, frigo, mais aussi sèche linge, machin à laver. Pour notre part on a même la douche multi-jet ou encore le chauffage au sol. C’est quand même pas mal quand on débarque, pas besoin d’investir !

 

Nu tu t’assumeras

four green towels

Oui, ici, comme dans beaucoup de pays d’Europe (Allemagne, Finlande, Norvège, Autriche, Slovénie, …) quand tu vas au spa, sauna, hamam, tu es nu. Au début c’est plus que surprenant, surtout que ça s’arrête rarement au sauna, souvent également dans les jacuzzi, les bains, … Si les vestiaires sont rarement mixtes, les saunas et les bains peuvent l’être.

Plus loin encore, ici quand tu vas à la piscine, tu te changes devant tout le monde, pas de cabine et la douche est obligatoire avant et souvent tu en prends une après et nu bien entendu.

Pour les français, très « pudique », cela peut paraître déroutant. Une fois que tu as compris qu’il n’y a aucune gène car aucun regard déplacé, tu t’habitues. Il faut savoir également qu’ils ont une approche du corps bien différente, il n’est pas sexualisé comme chez nous, le fait d’être nu ne se rapporte pas à la sexualité mais à l’être humain dans sa nature. La sexualisation du corps se fait uniquement dans l’intimité, finalement je trouve cette approche beaucoup plus saine, ce qui fait que quand tu es une femme tu peux montrer tes jambes ou ton ventre, même être sans haut sur la plage, personne ne va t’insulter ou t’agresser comme on peut le vivre en France !

Un petit sujet devient une approche sociétales très intéressante.

Le personumer tu décrypteras

assorted numbers photography

Je t’en parle dans l’article sur l’administratif en Suède.

C’est le saint graal, tu es obligé d’avoir ce numéro pour ouvrir un compte en banque, avoir un forfait téléphone ou un accès internet, pour accéder à des assurances, pour louer un logement, oui le personumer c’est indispensable !

 

Un jardin tu partageras

burning logs on charcoal grill

J’ai été agréablement surprise de trouver dans les cours d’immeubles de grands jardins partagés.

Souvent très convivial on y retrouve : balançoire, barbecue, table, chaises, potager

 

De la nature tu jouiras

aerial view of island and body of water

Ici c’est inscris dans la constitution, tu jouis de la nature comme bon te semble à partir du moment où tu la respectes. Ca veut dire que tu peux camper où tu veux, faire du feu, ramasser ce que tu veux, même t’arrêter dans un lieu privé à partir du moment où tu ne gênes pas les prioritaires (visuelles ou sonores). Bref, ici la nature fait partie de la vie quotidienne, les suédois y sont très connectés.

Je trouve que cette approche des choses donne encore plus envie d’en profiter et de la respecter.

En France tout ce que j’ai cité est interdit.

 

Des câlins tu feras, ou pas

Ici si tu connais pas ou peu une personne, tu ne fais rien, la bise ou se serrer la main ça n’existe pas. Par contre quand tu commences a bien connaître une personne tu passes directement au câlins ! C’est amusant de voir les gens se serrer dans les bras dans la rue.

 

Le lagom tu appliqueras

closeup photo of cookies on plate near white printed paper

En France, pays latin, nous sommes expressifs, en général on apprécie pouvoir exprimer nos émotions, notre avis. Ici ce n’est pas la même approche.

Souvent on a entendu parler du hygge au Danemark, en Suède l’art de vivre c’est le « lagom » qui signifie :  jamais trop jamais pas assez. La juste mesure est de mise ! Ce qui rend l’ambiance du pays beaucoup plus calme et posée.

 

Le tri des déchets tu en feras ta passion

litter signageOui, le tri c’est primordial en Suède. Il faut savoir que la combustion des déchets est l’une des principales ressources d’énergie du pays. Tu te retrouves donc avec énormément de poubelles différentes, plusieurs pour le verre en fonction de sa couleur, plastique, métal, papier, carton et compost ! Oui tu as bien lu, ici même en immeuble tu retrouves des poubelles à compost. Personellement je trouve génial qu’ils puissent autant recycler, ce qui fait que ma poubelle « autres déchets » je la vide quasiment jamais !

 

La chique tu pratiqueras, ou pas !

brown deer during daytime

Ici on ne fume pas on chique. Alors oui il y a des fumeurs, mais ils sont beaucoup moins nombreux comparés aux « chiqueurs ». Je ne connaissais que très peu le principe avant d’arriver ici et c’est pour le moins surprenant. Ici ils utilisent des petits sachets de tabac qu’ils collent entre la lèvre et la gencive. En plus du tabac il peut y avoir des petits morceaux de verre (oui oui) pour percer la gencive et faire rentrer la nicotine directement dans le sang. Un peu barbare de mon point de vue mais pourtant c’est très populaire ici, à tout âge !

 

Fika

gray and white star print mug and two baked breads

Le Fika, une véritable institution ici. Je pourrais te dire que c’est la pause café mais c’est tellement bien plus ! Déjà ce sont de très grands consommateurs de café, je crois que la moyenne est de huit par jour. Et le Fika c’est l’occasion de se retrouver, de faire une pause pour boire son café et manger des pâtisseries. Sauf que ici, c’est très important le fika, si tu refuses à ton travail ou à un ami c’est assez mal vue !

 

Tu ne grilleras point dans la file d’attente

people riding escalator

En France la discipline dans la file d’attente c’est pas trop notre truc, plutôt impatient et râleur. Mais ici, c’est très très important de respecter sa place, à tel point qu’il y a un système de ticket. Comme en France dans certaines administration sauf que ici c’est presque partout : à la poste, pharmacie, hopital, au bureau de tabac, mais aussi dans certain magasin, …

 

Ton anglais tu utiliseras

person holding hello decor

Ici tout le monde comprend l’anglais et souvent les suédois le parlent très bien. Tout simplement parce que pour un pays de 10 millions d’habitants c’est une question de survie. Loin de là tout est traduit, les films, les séries, les livres sont souvent en version originale, certaines chaînes télé sont anglaises ou américaines, même certaines notices ne sont pas traduites. Bref, ici tout le monde comprend au moins l’anglais ce qui facilite pas mal les choses quand tu arrives. Mais sache qu’ils tiennent à leur langue et apprécies quand tu fais l’effort de l’apprendre.

Les vitamines tu consommeras

three glass bottles on desk

Si on en voit de plus en plus en France sous forme de  gélules par exemple, en Suède c’est directement les aliments qui sont enrichis en vitamines. C’est largement répandu, on y retrouve la vitamine D, B12, mais aussi pleins d’autres. Finalement je trouve ça assez pratique, surtout qu’ici le soleil se fait rare !

 

Les protéines

Les suédois sont très sportifs, vraiment très sportifs. En salle, en extérieur, ils pratiquent toutes sortent de sports venant du monde entier. Mais ce n’est pas le propos, je pense que du fais qu’ils soient autant sportifs l’alimentation enrichie en protéines est plus répandues. Tu peux retrouver en magasin des rayons complet de barres protéinées, poudre, etc …

De bonbons tu te gaveras

person holding a candy pack on white plastic boxJe trouve ça très marrant qu’ils aiment autant les bonbons. On en retrouve dans tous les supermarchés, épiceries, des rayons complets de bonbons en vracs et en sachet. Il y a aussi de nombreuses boutiques spécialisées, et ils adorent ça !

 

Des rideaux tu t’accoutumeras

white padded brown wood-framed armchairEn plus que les nuits peuvent être très courtes l’été, trois heures seulement pour ma part … il n’y a pas de système de volets comme en France. Seulement des rideaux ou des stores, ce n’est pas toujours faciles de s’habituer. Après comme six mois dans l’année tu ne vois presque pas le soleil je me dis que ça a aussi son avantage …

Les nuits très longues ou très courtes tu vivras

Justement parlons-en. Je trouve que ces deux extrêmes sont assez perturbant, même si j’aime le fait de profiter autant de l’été et de l’hiver. Là où nous vivons l’été le soleil se couche à 3h du matin et se lève à 6h du matin, c’est vraiment étrange d’aller se coucher avec un grand soleil, mais cela permet de profiter à fond des beaux jours. Car quand l’hiver arrive … le soleil se lève à 9h30-10h et se couche vers 15h30 … à l’inverse c’est très étrange de te dire que ta journée n’est pas finie alors qu’il fait nuit noire, mais cela permet de bien profiter de l’aspect cocooning de la saison.

La femme tu libéreras

woman raising white placardJ’ai un peu commencé à t’en parler au sujet de la nudité, mais la place de la femme en Suède est bien différente de le France. Ce n’est sûrement pas encore parfait mais tellement plus avancé ! Cela se voit dans le comportement général, on attend rien de la femme, ni de comment elle doit être, parler, s’habiller, on s’en fou ! Elle peut faire n’importe quel type de métier, je vois beaucoup de femmes en tenu de chantier ou agent de sécurité mais aussi sur des postes à responsabilité en industrie, en politique, en administration. Il y aurait beaucoup de choses à dire sur le sujet, mais cela vient entre autre de la place de la femme depuis des millénaires, déjà chez les vikings elle allait au combat, elle pouvait être chef de clan ou chef de famille. Cela va jusqu’à l’aspect « gentleman » qu’on nomme en France, ici les hommes ne tiennent pas la porte aux femmes car elles sont leur égal. J’aime pouvoir retrouver la puissance chez une femme comme la douceur chez un homme, rien ne choque, chacun est livre d’être ce qu’il veut.

C’est terminé pour les différences que j’ai pu noter entre ma vie en fRance et ma vie en Suède, je t’en parle aussi en vidéo par ici :

 

Si toi aussi tu as vue des différences n’hésites pas à les partager en commentaires.

A bientôt, kiss kiss love les frenchies.

 

 

 

 

S’expatrier en Suède : l’administratif à faire en arrivant

Salut les frenchies !

On se retrouve pour la suite de la série « comment s’expatrier en Suède »
Auparavant j’ai traité de ces thématiques :

Le Saint Graal : personnumer

photo of brown high-rise building

Mais kezako ? Il s’agit du numéro d’identification suédois, je te l’ai déjà évoqué cette fois-ci je te le présente. Clairement sans ce numéro tu ne peux RIEN faire ou presque. Tu en as besoin pour être couvert par l’assurance maladie du pays, ouvrir un compte en banque, avoir un forfait téléphonique, s’inscrire sur la liste des demandes de logement …
Bref c’est le PREMIER truc à faire quand tu arrives !

Je te donne les conditions qu’on a eu pour l’obtenir, ce n’est pas le seul moyen mais c’est le seul que je connaisse :

  • Etre membre union européenne
  • Avoir un emploi longue durée CDI
  • ou être marié à quelqu’un qui a un CDI (pacsé peut suffire)
  • Un emploi à temps plein
  • temps partiel possible mais plus compliqué

Les papiers à avoir :

  • contrat de travail
  • contrat de mariage
  • passeport, la carte d’identité n’est pas acceptée
  • adresse en Suède

Pour le dernier point, l’adresse, tu peux indiqué une adresse temporaire, n’attend pas d’avoir un logement fixe pour demander ton numéro d’identification. Tu pourras faire ton changement d’adresse par la suite via internet. Tu peux même mettre une adresse de airbnb !

Une fois que tu as rassemblé les conditions et ton dossier RDV au « skatteverket » de ta ville pour présenter ton dossier. Tu auras une réponse par courrier postal, en moyenne trois semaines pour avoir une réponse. Dans le courrier, si ton dossier est accepté, ton numéro d’identification sera indiqué mais il ne servira à rien … il faut ensuite attendre pour faire « l’id card » qui indiquera ce numéro et qui sera donc officiel. Avec le courrier on a tenté d’ouvrir un compte en banque en vain ! Tu recevras un sms te disant que tu peux aller faire ton id card, cela peut prendre encore deux semaines.

Ouvrir un compte en banque

person holding pink ceramic pig coin bankJe conseille en deuxième démarche à faire, une fois que tu as l’id card, c’est d’ouvrir un compte en banque. Tu en auras besoin pour faire virer ton salaire mais aussi éviter de payer le taux de change à chaque dépense.

Pour ouvrir un compte en banque si tu as
une adresse, un emploi et une id card toutes les banques sont possibles.

Pour moi par exemple, qui n’avait pas d’emploi, les banques m’ont refusé à part : swedbank
D’autres peuvent accepter mais il faut faire une lettre de motivation et rencontrer un conseiller … non ce n’est pas une blague.

le forfait téléphonique

Avec l’id card et un compte en banque en Suède tu vas enfin pouvoir t’ouvrir un forfait téléphonique.
Les opérateurs proposent à peu près tous les mêmes tarif, qui se rapproche de Free en France donc pour une fois c’est pas trop cher 🙂

s’inscrire sur la liste d’attente logement

brown and black building under white sky
RDV sur le site bostadskö de ta ville. Comme je t’expliquais dans l’article et la vidéo sur le logement (je t’ai remis les liens en début de cet article)
plusieurs types de location existent en Suède, comme le personnumer un contrat de location de première main c’est le saint graal. C’est à dire un logement à ton nom (comme en France). Sinon tu seras en sous location, donc une durée souvent courte et des loyers beaucoup plus cher.

Pour avoir un contrat de première main tu peux avoir de la chance comme nous et tomber sur des propriétaires qui ne passe pas par le site de la ville et qui ne pratique pas des loyers plus élevés que la moyenne. Mais en gros, la majorité des logements se retrouve sur ce fameux site de la ville, les logements et les loyers sont ainsi régulés par la ville.

Quand un logement te plaît la première étape : que ton dossier passe, la deuxième étape : que tu sois le plus ancien sur la liste d’attente avec un dossier accepté ! C’est pourquoi je t’invite à t’inscrire rapidement, cela coût l’équivalent de 30 euros par an. Même si tu as un logement plus ou moins longue durée, si tu comptes rester longtemps ici ne te pose pas de question et inscrit toi. Car le jour où tu voudras ou tu auras besoin de déménager tu verras que ça sera bénéfique d’être depuis un certain temps sur cette liste.

assurance santé

black stethoscope with brown leather case
Pour bénéficier de la protection sociale de base il te faut le personnumer. Comme en France il est fortement conseillé d’avoir une protection complémentaire, une mutelle ou assurance privée. Les coûts varies en fonction de ton âge, conditions, maladies, etc.

 

Ces mutuelles ne prennent pas en charge le dentiste et l’optique. Pour le dentiste il faut voir directement avec un cabinet et pour les lunettes avec un opticien.

assurance logement

Comme en France il est plus que conseillé d’avoir une assurance logement alors penses-y ! Nous avons trouvé que les compagnies d’assurance était plutôt « mono-service » donc contrairement en France on a une compagnie pour la santé, une autre pour le logement, encore une autre pour la voiture et ainsi de suite.

assurance voiture

red Volkswagen Beetle scale model on grey concrete board
Si tu ramènes ta voiture en France, que tu es expatrié et donc que tu n’es plus considéré comme résident en France, sache que tu es dans l’obligation de faire un changement de plaque d’immatriculation et de prendre une assurance en Suède. Le fait de continuer de payer une assurance en France ne change rien car elle ne te protégera pas en cas d’accident en Suède (si tu es expatrié)

Pour avoir une assurance il faut donc faire le changement de plaque d’immatriculation, cela se passe sur le site internet : https://www.transportstyrelsen.se/en/road/Vehicles/

Ils vont te demander certains papiers (du véhicule, adresse, personnumer, etc.) et de faire passer une visite de contrôle de la voiture. Cela a un coût, pour nous c’est 180 euros mais nous avons un utilitaire donc sûrement moins cher pour une voiture classique.

impôt sur le revenu

Les impôts sur le revenu en Suède sont à la source ! Donc plus simple admnistrativement parlant.

Et voilà, tu es prêt pour ta meilleure vie en Suède ! Je t’explique tout ça également en vidéo :

 

Sur la partie comment s’expatrier en Suède je crois avoir fait pas mal le tour, je te donne rendez-vous pour des contenus sur la Suède comme les différences culturelles, la découverte de lieux à visiter, …

En attendant kiss kiss love les frenchies

VLOG N°4 : Göteborg, sa ville, sa nature

Salut les frenchies,

On se retrouve avec quelques images du mois de septembre, de la ville de Göteborg et de sa nature.
Je suis toujours amoureuse de cette ville, de la Suède, l’automne s’installe doucement ce qui donne l’occasion de redécouvrir sous un autre angle.

Le ciel se charge de nuages et l’air d’humidité, les jours se raccourcissent, la pluie toujours la pluie, le vent encore plus fort.

On a fait plusieurs balade dans la ville ce mois de septembre.

Pour ma part je suis allée découvrir le café repris qui propose un lieu unique, tout en récup, avec des snacks vegan

Vous pouvez le retrouver à cette adresse : Södra Allégatan 1b (4,63 km)
41301 Göteborg

Alors les plats ne sont pas incroyables mais j’ai adoré le concept, l’ambiance du lieu.

On a eu aussi la chance de rencontré deux français, qui m’avait contacté suite à mes vidéos, de passage à Göteborg en vue d’une expatriation en Suède nous avons pris le temps de prendre un verre. On s’est retrouvé à Haga, mon quartier préféré de Göteborg !

Sandra si tu passes par là merci de m’avoir contacté, ça a été vraiment un plaisir de vous rencontrer, de partager sur notre expérience et vos envies. Cela confirme tellement que nous sommes bien ici, nous avons trouvé notre équilibre dans ce pays magique.

Je vous fais découvrir plein d’autres lieux en ville en vidéo ici :

Et maintenant place à la nature, ce n’est qu’à 20 minutes de chez nous que l’on a découvert cette plage magnifique.

Entre roche, forêt et océan … le gris domine avec des touches de vert éclatants, je ne me lasse pas d’admirer le paysage.

Alix prend le pari de se baigner … et comme vous voyez comment j’étais habillée, clairement il a été courageux ! En communion avec la nature.

On continue de se balader en s’enfonçant un peu plus dans la verdure, on découvre le côté sauvage de ce lieu, seuls, un dimanche, des moments parfaits qui donnent de la chaleur au coeur, à l’âme. Se reconnecter à la nature pour se déconnecter du quotidien, le slow life à la suédoise, marcher sans but, juste faire vibrer sa rétine sur ces paysages.

Se retrouver soit, mais aussi à deux, avec son âme soeur, sa moitié, la personne qui fait grandir ton bonheur, qui partage ces moments de joie et de simplicité.

Et puis se rappeler que les petites trouvailles, les petites découvertes, comme ces jolies violettes, c’est ça la beauté du monde, c’est ça qui rend la vie plus belle et savoureuse.

Sur ces dernières émotions, je vous laisse et vous dis à très vite pour un vlog d’octobre sous le signe d’Halloween (et de samhain).

Kiss kiss love les frenchies.

VLOG : Weekend en van à Helsingborg – Suède

Salut les frenchies,

On repart avec le van pendant ce weekend de septembre, ce sera le dernier avant le printemps ! Mais pas de panique pleins d’autres vlog, voyages, sont prévus pour l’hiver !
Cette fois-ci on va dans le sud, en face du Danemark, au Nord de la ville de Malmö : Helsingborg.

En préparant ce weekend on se rend compte qu’il y a beaucoup à faire, alors cette fois-ci pas de boucle, on va rester autour de la ville : centre ville, parc naturel, forêts nous attendent !

Vendredi 7 septembre 2018

On commence par faire deux heures de route pour arriver au Nord de la ville. J’avais repéré un parking en bord de mer avec l’application park4night, je ne m’étais juste pas doutée que ce serait autant près de a route ! Cela ne gâche rien à la beauté de la forêt et de la plage qui se dévoile après les arbres. Et puis en arrivant à presque 21h avec nuit noire on ne va pas rester longtemps !

Je ne peux quand même pas m’empêcher d’aller sur a plage, l’océan m’appelle, m’attire, l’odeur de son écume, le son de ses remous, le force de ses vagues, se va et vient qui m’aide à calmer ma respiration.

Au camion, on a allumé toutes nos petites veilleuses et bougies, pour se faire un petit repas dehors, ce soir c’est burrito avec un guacamole maison aux lueurs de bougies et petites veilleuses, ici la nuit est déjà tombée.


Il est déjà tard, on aura pas vue grand chose ce soir, à part la nuit qui s’éveille, qui nous plonge dans l’obscurité pour laisser place à une autre vie; on croise un crapot, une araignée…

Samedi 8 septembre

Plage Grå Läge

Ce matin on prend notre petit déjeuner face à la forêt, l’air est frais.
On va ensuite découvrir la plage au grand jour, il s’agit de « Grå läge » dans une réserve naturelle et c’est clairement MAGIQUE.

Un mélange de couleur vivent se mêlent dans une nature sauvage, une peinture qui s’éveille, rouge, vert, bleu, s’unissent pour nous offrir ce spectacle.

On trouve des centaines d’églantier, j’en profite pour faire une cueillette, la chair qui entour la graine peut se faire en infusion, cela donne entre autre beaucoup de vitamine C (4 fois plus que dans une orange !). J’adore prendre le temps de faire de la cueillette sauvage d’autant plus maintenant avec mon intérêt pour l’herboristerie, c’est presque un moment de méditation, de calme.

Les algues ont envahit la plage, des rochers jonchent l’océan, on est vraiment en pleine nature ! Il y a une réserve d’oiseau avec un observatoire, on découvre cormoran, oie, mouette, goéland et si vous avez de la chance vous pouvez voir des phoques !

On passe du temps sur les rochers, les pieds dans le sables, le long des fourrées.

C’est pour moi toujours aussi vivifiant de respirer l’air de l’océan, de sentir le vent fouetter mon visage, s’infiltrer dans chaque centimètre carré de ma peau.Je prends de son énergie, de sa beauté.

Centre ville Helsingborg

On reprend la route direction le centre d’Helsingborg pour aller faire le parc « rosenträdgärden », qui donne un jolie point de vue sur la ville.

Dans ce parc surplomb de ses 35 mètres de haut une tour, Kärnan, datant de 1310, ses murs sont épais de 5 mètres.

Elle propose 7 niveaux dont une vue 360 sur la ville et l’océan. Encore une fois je déjoue ma peur, le vertige, c’est la troisième fois en l’espace de deux mois, la suède, cette nouvelle vie a vraiment du bon !

La vue est magique, en face c’est le Danemark que l’on aperçois.

La ville a une architecture intéressante, colorées, chargées d’histoire.

On se dirige ensuite dans le quartier le plus historique et populaire de la ville : Stortorget.

Le magnifique bâtiment rouge avec sa tour et son horloge n’est autre que la mairie de la ville que l’on peut découvrir de plus près.

On continue dans notre balade dans un petit marché italien où j’ai pu me faire un plaisir presque défendu tellement il est rare : de l’huile de truffe !
On finit par croisée un restaurant bien français et un bâtiment datant de 1300 avec une architecture typiquement scandinave.

On s’éloigne de la ville pour faire le parc Rosendal et son palais de la renaissance, sauf que arriver là bas on se rend compte que c’est privé, sous vidéosurveillance et on ne peut même pas se garer prendre un photo. Bien dommage car le lieu est magnifique est très bien entretenue.

On décide d’aller se promener dans le parc Jordbodalen, une marche de 4km. C’est un petit parc mais si vous aimez les animaux on a croisé poules d’eau, canards, rats, écureuils, mouettes et toute sorte d’oiseaux !La promenade se fait dans la forêt et suit un court d’eau avec plusieurs petit ponts en bois. On passe à côté de plusieurs étangs.

Sur le chemin on peut voir petites cascades, rochers, c’est très riches en animaux mais aussi en plantes avec plus de é50 espèces différentes de champignons.

Il y a aussi six espèces de chauves souris, mais à part une sculptée dans un arbre nous n’en avons pas croisé.

On part ensuite à Duvestubbe, une réserve naturelle située à la périphérie de Odåkra. Le lieu a un passé intéressant en tant que site funéraire, j’ai d’ailleurs croisée deux pierres tombales assez atypiques.

La forêt est majestueuse, avec des arbres anciens comme des chênes de plus de 120 ans.

On peut également voir des vestiges de murs en pierres du 17ème siècle.

Je cherche la branche d’arbre idéal pour me faire une baguette, Alix m’aide dans cette quête et j’en ai sélectionné deux, on verra bien (je parle Wicca pour ceux qui se demanderaient)

J’adore me balader en forêt, c’est une vraie source d’énergie, tout est calme, un silence de plomb, avec comme seul bruit le bois qui craque sous nos pieds. On se sent si faible, si petit, face à la puissance de la nature qu’on cherche à déranger le moins possible.
C’est comme si on était chez elle, qu’elle nous accueillait avec générosité mais aussi appréhension et on ne peut as lui en vouloir.

Deux signes, étranges ? intéressants ?

En prenant le chemin du retour on croise un homme avec un collier étrange il se dirige vers nous et nous dit que Kierkegaard est un philosophe à lire, il fait demi tour et repart comme si il n’était venu que pour nous, quelques mètres plus tard il se retourne pour nous signifier qu’il sait que c’est un peu fou ce qu’il nous dit, tout ça en anglais, comme si il savait que l’on était pas suédois. Rencontre étrange. Kierkegaard je l’ai étudiait en fac de philosophie, il traite de l’existence humaine, de sa liberté, il est traite aussi beaucoup de la religion chrétienne ce qui me parle beaucoup moins !

En reprenant la route avec notre van, alix voit une pancarte, d’une personne proposant une activité type coaching peut être, dessus est écrit : il est temps d’être libre …

Deux signes assez révélateurs ! Surtout que sur les routes avec notre van c’est souvent l’occasion pour nous de discuter de comment on veut vivre, de nos prochains road trip, d’ailleurs ils sont prévus pour les quatre prochaines années c’est pour dire …

Un coin de paradis

C’est déjà une journée bien remplie ! Mais on se rend compte que si les parcs ici sont très beaux ils sont aussi très petits, on a envie de se faire une randonnée dimanche. Alors Alix prend son téléphone et trouve un coin qui lui paraît bien, on se dirige à 45 min à l’Est de Helsingborg.

J’en profite pour faire une vidéo sur comment est organisé le van, je vous partage ça sur la chaîne youtube affranchie blog dans très peu de temps !

Il fait vraiment frais ici, au plein milieu d’un parc naturel, dans les bois, au bord d’un lac, tout est réuni pour avoir froid !
Mais après toute cette marche j’ai besoin d’une douche, si vous avez lue les autres articles de nos voyages en van vous avez à quel point j’aime être nue, dans ma petite cabine de douche seule barrière avec la nature. On utilise une douche solaire, mais le soleil n’a pas vraiment été de la partie ce jour là, alors ce sera eau froide pour ce soir !


Alix pousse un peu plus loin en allant se baigner dans le lac, je n’ai vraiment pas le courage, je vais me limité à une douche froide.

Je me sens presque dans into the wild, malgré que l’on ne soi† pas seule, avec ce froid qui me transperce, au bord du lac, cette forêt luxuriante.
Le temps passe est au moment où je vous écris l’eau et le ciel se teintent d’orange et de rose, il n’est que 19h30 mais la nuit tombe


Ca va être froid mais magique cette nui† et surtout demain matin au réveil !

Tout ça avec toujours beaucoup de chance de le partager ensemble, beaucoup d’amour, de tendresse, d’écoute, je pensais avoir déjà trouvé le bonheur, mais la vie m’apporte toujours plus de joie !

Dimanche 9 Septembre

Bonjour 🙂

Réveil parfait, avec cette vue, toujours cette vue du lac mais aussi de la forêt

Paisible, c’est tellement parfait pour prendre son petit déjeuner, libre.

On va enfin pouvoir faire notre randonnée ! Ce sera dans le parc Klåveröd strövområde

La forêt est magnifique avec ses arbres immenses, ses roches, sa mousse, son calme, sa lumière naissante du matin.

Encore une forêt, magique, mystique, je ne sias pas ce que vous pensez mais rien qu’en photo j’arrive a ressentir les vibrations folles de ce lieu.

Et cette lumière ! On est si chanceux, aujourd’hui le soleil nous accompagne on a presque chaud, ce qui n’est pas arrivé depuis un moment maintenant !

On croise énormément de champignons, en Suède en général, aves forêts et l’humidité c’est tellement propice !

On se retrouve de l’autre côté du lac et on savoure ce moment, on a presque finit la boucle qui nous ramènera au camion.

Pour la fin de cette journée, c’est décidé on reste ici, on lit, on se repose, on mange, Alix retourne se baigner, on prend le temps de savourer l’instant présent.

Et voilà c’est finit, c’est le dernier weekend avec notre van jusqu’au printemps prochain ! Mais je reviens avec des vlogs de Göteborg, de Noël en Suède et bientôt de la Bretagne où je pars faire une retraite spirituelle, alors reste dans le coin !

Si tu veux voir tout ça en vidéo ça se passe ici :


 

Les autres vidéos road trip en van :
Road trip norvège et suède : https://youtu.be/jlHNKm5sJlE
Road trip lac vanern partie 1 : https://youtu.be/cxtjAOrwFJc
Partie 2 : https://youtu.be/7dvDStWLlQM
Partie 3 : https://youtu.be/AGzIWRQLRqA
Sud de Göteborg : https://youtu.be/36Xl4jtbqnc
PLUS D’INFORMATIONS :
Mon blog : https://affrenchie.com/
Mon instagram : @affrenchie – https://www.instagram.com/affrenchie/…
Sinon moi c’est Marie, j’ai 30 ans, je suis française expatriée en Suède dans la ville Göteborg. J’ai tout quitté avec mon mari pour vivre une nouvelle expérience que je partage ici et sur mon blog. Mais pas que ! Je partage aussi mes réflexions sur la vie, mes lectures, les séries que je regarde, ou encore ma démarche en tant que vegan et des sujets un peu plus lifestyle.
A très vite !

Kiss kiss love les frenchies

 

S’expatrier en Suède, la suite : l’administratif en France

Salut les frenchies, comment ça va bien ?

On se retrouve pour la suite de la série « s’expatrier en Suède » que tu retrouve sur le blog et la chaîne youtube !

Après avoir parler logement, job, vente de bien immobilier, on se lance dans l’administratif à faire en France.

La vidéo sur l’emploi
L’article sur l’emploi 
La vidéo sur le logement
L’article sur le logement 

Alors déjà félicitations si tu as suivi les premières étapes cela veut dire que tu as un job en Suède et que tu as vendu ton bien immobilier en France (si tu en avais un). Tu peux déjà prendre le temps de fêter ça !

Et maintenant retour à la réalité, il y te reste deux trois (dix) trucs à faire avant de partir, let’s go :

Démissionner

Et oui, le truc paraît logique, si tu as un job en Suède et que tu t’apprêtes à partir il faut d’abord démissionner de ton job en France. Tu vas devoir donc envoyer un courrier avec accusé de réception, c’est la date d’envoi qui fera foi pour le préavis. Justement, en parlant de préavis, je te conseille de conserver les trois mois prévus par la loi, car il te reste beaucoup de chose à faire en France et tu seras bien content de les avoir !

Moi j’avais réussi à négocier pour prendre deux semaines de congés à la fin de mon contrat sans que cela repousse mon préavis, parce que oui en France si tu poses des congés pendant un préavis cela repousse la date de fin de contrat en fonction du nombre de jours pris !

Tu peux aussi te les faire payer, cela dépend vraiment de ce que tu as envie et de comment tu souhaites t’organiser.

PREAVIS DE SON LOGEMENT

Normalement, si tu es propriétaire tu as déjà vendu ton bien, comme je te l’explique dans le premier article/vidéo et tu es donc sûrement en location, sinon tu as toujours été locataire et quoi qu’il arrive il faut poser le préavis de son logement !

Comme pour ton job, n’oublie pas c’est la date d’envoie d’un courrier avec accusé de réception qui fait foi, alors vite vite ce sont les premières démarches à réaliser.

EAU ET ELECTRICITE

Même si il te reste trois mois, regarde vite avec ta régie des eaux et ton fournisseur d’électricité comment cela se passe pour une rupture de contrat. En effet, tout ce qui va dérouler ce sera des ruptures de contrat ce qui est différent que lorsque tu déménages par exemple, ça n’implique pas les mêmes démarches.

Voit avec eux combien de temps il faut prévenir à l’avance, si c’est par courrier, en agence, par internet, si tu dois prendre un rendez-vous pour le relevé des compteurs, bref renseigner toi !

ASSURANCE LOGEMENT

Pareil pour ton assurance logement, demande leur quels documents sont nécessaires, moi par exemple il fallait l‘état des lieux de sortie signé que j’ai pu envoyé par email. Comme cela se fait au dernier moment, par mail ça reste le plus simple.

INTERNET ET TELEPHONE

Normalement tu peux le faire en ligne, mais pense que certains opérateurs font payer des frais de résiliations … Si tu es locataire de ta box penses aussi que tu devras aller en boutique pour la rendre !

Pour ce qui est du téléphone, renseigne toi si tu peux stopper ton abonnement en ligne, car tu en auras sûrement besoin les premières semaines voir les premiers mois en Suède, en effet pour souscrire à un abonnement téléphonique il te faut un personumer ! (le saint graal ici, il faudra un peu de temps avant de l’avoir, mais je t’en parle dans la prochaine vidéo). Donc tu ne pourras pas avoir un abonnement « suédois ». Je te conseille de voir avec ton opérateur les frais potentiels, normalement tu peux avoir quelques Go internet gratuit dans un pays de l’union européenne voir certaines communications. Tu peux aussi prendre l’option carte prépayée sur place, mais cela coûte cher et surtout il est possible que cela bloque certains achats internet. En effet, parfois tu as une validation par sms et certaines banques ne font pas l’envoie de ce sms sur un numéro étranger …

VOITURE

Si tu es propriétaire d’une ou plusieurs voitures, que comptes-tu en faire ? Par exemple, on avait deux voitures et notre van, on a décidé de garder notre van pour continuer à faire nos voyages en Scandinavie et cela nous a permis de ramener quelques affaires. Donc il faut que tu réfléchisses si tu décides comme nous d’être en transport en commun, ou de conserver ta voiture. Si tu la vends, deux choses : poste très vite l’annonce pour la vendre et précise qu’elle n’est disponible que dans trois mois par exemple, essaie de négocier une avance avec l’acquéreur pour assurer la vente. Il faudra t’occuper de l’administratif de la vente du véhicule : le cerfa, mais aussi du contrôle technique obligatoire avant une vente. Ensuite, voit avec ton assurance voiture comment se passe la rupture de contrat, pour moi il a fallut que j’envoie le cerfa signé.

BANQUE

Prends rendez-vous avec ta banque pour voir ce qui est le mieux pour toi ! Tout d’abord tu ne pourras pas avoir de compte en banque en Suède tout de suite, car il te faut un personumer et l’id card (je t’en parle dans la prochaine étape), en attendant tu vas devoir te servir de ton compte français. La Suède n’ayant pas l’euro, tu vas potentiellement payer le taux de change, donc voit avec eux si tu as le droit à un retrait par mois gratuit par exemple. Ensuite, commence à voir ce qui est le mieux : transférer tout en argent en Suède, ou conserver tes économies en France, car franchement le taux de change n’est pas du tout avantageux. (sachant que 1 euro est à peu près équivalent à 10 couronnes suédoises).

LES IMPÔTS

C’est un peu comme cette spirale : lent et sans fin, ça vaut pour la sécurité sociale et pôle emploi … Mais commençons par les impôts ! Ce n’est pas très clair les démarches à faire, surtout en 2018 avec les impôts à la source qui sont prévus pour l’année prochaine, mais bref, je me suis déplacée en agence et j’ai envoyé un mail signifiant mon expatriation. Il faut que tu précises la date de ton départ, le mieux aussi c’est de préciser si tu as fait la vente de ton bien ou que tu n’auras plus de logement en France, pour tout ce qui est taxe d’habitation. Et après tu n’as plu qu’à croiser les doigts pour tout se déroule comme prévu.

LA SECURITE SOCIALE

Il faut aussi les prévenir de ton départ via ameli, car si tu n’as plus d’emploi en France tu ne cotises plus pour la sécurité sociale, tu n’as plus de mutuel, bref tu ne fais plus partie du système ! Tu vas ma dire, mais comment je fais sans protection santé ? Alors déjà, si comme moi tu es toujours sous contrat français en Suède sur une période de temps, bien sur tu conserves tes droits et je t’invite à vite faire la demande de carte européenne (j’ai réussi à aller aux urgences pendant les deux semaines concernées …). Ensuite si comme mon mari tu n’avais plus de protection, plusieurs choix s’offrent à toi : la protection suédoise grâce à ton emploi (je t’en parle la prochaine fois), le CFE qui est une couverture pour les français qui sont à l’étranger (mais fonctionne surtout quand tu es en France, renseigne toi mais je ne le conseille pas), ou une assurance privée, cela reste le meilleur choix en attendant même si c’est cher, au moins tu es sûre d’être couvert en Suède. Ah et si tu vois des petits malins, qui n’ont pas prévenu et qui continue de bénéficier de sécurité sociale et CMU et bien sache qu’ils sont hors la loi et que si l’état te tombe dessus cela pourrait faire mal …

LES PAPIERS A PREVOIR

Pour ton arrivée en Suède commence à rassembler les papiers dont tu auras besoin. Déjà, le PASSEPORT, si tu n’as qu’une carte d’identité fonce faire une demande de passeport, car ici pour toutes les démarches administratives la carte d’identité française est refusée (oui tu as bien lu). Ensuite, pour tout ce qui est banque, assurance, numéro d’identification (personumer) tu auras besoin en plus du passeport : contrat de travail suédois, contrat de ton logement en suède si tu es marié il te faut le livret de famille (le livret bleu et pas le papier qui est en fait un duplicata et qui est aussi refusé …).

CHOMAGE

Pour ceux qui sont dans mon cas, bienvenue en enfer. J’exagère ! Ou pas … En effet, si tu démissionnes pour suivi de conjoint en Union Européenne (uniquement dans ces cas là) tu peux conserver tes droits au chômage pendant quelques temps, par exemple si tu reviens en France dans un an tu peux toucher tes droits. En plus, tu peux essayer de faire une demande de chômage de trois mois (les deux ne s’annulent pas, tu peux faire les deux). Sauf que c’est un peu compliqué … et pour ma part je n’ai toujours pas de réponse. Va voir ton agence pôle emploi pour connaître les papiers qu’il te faut rassembler (il y en a un certain nombre), ensuite tu va faire un dossier pour une demande de formulaire (le U1), il sera transféré à Nanterre, c’est eux qui prennent la décision de te donner le formulaire ou non. Avec ce formulaire en poche (que je n’ai toujours pas …) tu vas au pôle en emploi Suédois pour voir si ils valident également, car c’est eux qui vont payer ces trois mois, c’est une convention entre pays de l’union européenne.

Il ne me reste plus qu’à te souhaiter bon courage ! Je sais que ce n’est pas facile, il y a plein de choses à faire, mais ce n’est pas si compliqué ! Tu as toutes les cartes en main pour y arriver, alors on se retrouve bientôt pour la suite : l’administratif en Suède.

Si tu veux voir la vidéo où j’explique tout :

 

Kiss kiss love les frenchies