On déménage en (presque) laponie

Salut les frenchies,

Je suis de retour ! Pour une très grande nouvelle : on part vivre au Nord Est de la Suède, enfin pas tout de suite maintenant, dans quelques mois. Pourquoi ? Comment ? Je vous explique tout !

Petit rappel

Je suis Marie, j’ai 31 ans, je suis française expatriée en Suède dans la ville (magnifique) de Göteborg. J’ai emménagé en Juin 2018 … donc il y a peu de temps, avec mon mari. Comme vous le savez on adore Göteborg mais …

Problématique

A Göteborg les logements sont très chers et pas faciles à trouver ! Alors sur le long terme on avait envie d’investir avec un achat immobilier, histoire de se dire que le prix que l’on met tous les mois va dans une propriété (c’est une démarche complètement personnelle, sans jugement d’autres manières de faire). On a commencé à regarder comment fonctionnait l’immobilier et les prix à Göteborg. Clairement, ça nous ai apparut impossible ! On avait un rêve et on s’en éloignait clairement, au lieu de la maison au bord de l’eau entourée de forêt, on allait se retrouver dans un appartement dans des quartiers pas franchement magiques.

LA RECHERCHE

Donc on c’est dit, même si c’est pas pour maintenant (ça c’était avant …), qu’on allait se renseigner sur d’autres endroits, voir si on pouvait trouver un meilleur compromis. Je me suis dis que clairement on aurait du mal à trouver notre maison de rêve dans un prix abordable pour notre situation financière, mais que allez pour le fun on fait une petite recherche … et là on tombe sur la maison de nos rêves.

Elle répond à tout nos critères, tous ! Le prix, à une heure d’un aéroport, 15 min de toutes les commodités (magasin, hôpital, …), entouré de forêt, quelques voisins mais surtout des résidences secondaires et au bord de la mer ! Petit détail, elle est au Nord Est de la Suède, à une heure du cercle polaire, quasiment en Laponie … bref pas la même vie du tout ! Et en même temps ça nous a toujours attiré, est-ce que ce serait pas le moment de sauter le pas ?

Et puis ça répond à plusieurs de nos besoins : nous reconnecter à la nature, s’éloigner du bruit incessant de la ville pour ce recentrer sur nos pratiques ésotériques, qu’Alix trouve un job à faire à la maison pour que l’on passe plus de temps ensemble, dans la nature et sur notre nouvelle entreprise Mysitcs Moons. Bref, c’était pas prévu pour maintenant, mais finalement pourquoi attendre ?

Et puis il y avait un autre point : si Göteborg est une ville magnifique, elle est aussi très cosmopolite ce qui nous rends feignant sur le fait d’apprendre le suédois ou rencontrer des suédois. On se retrouve avec des personnes géniales mais des français à garder nos habitudes de français. SI on part, perdu dans la campagne suédoise, plus de doute possible : on vivra vraiment la Suède !

La visite

C’est décidé, on part visiter cette maison, on traverse la Suède, d’Ouest en Est et du Sud au Nord. Pour aller visiter cette maison. C’est assez impensable, indescriptible, la vie là bas, en 24h difficile de se faire une idée mais on a tout de suite compris que ce serait très différent. Le froid, la neige, la nuit, les aurores boréales, …

La veille de partir il faisait -21 degrés mais à notre arrivée il faisait 5 degrés ! Comme si ils avait stoppé le froid pour que l’on puisse en profiter et peut être ne pas prendre peur ! Avant de visiter la maison on s’est promené aux alentours … une nature sans limite, sans frontière, à perte de vue, on se sent si petit …

Arrivé à la maison, le coup de coeur c’est confirmé ! Alors bon il y a plus de travaux de rafraîchissement que ce que l’on avait imaginé, mais franchement à part ça rien à dire.

Elle est au coeur de la nature, avec tout qui est fait pour en profiter : une terrasse qui fait tout le tour de la maison, des grandes baies vitrées.

Ce qui était impressionnant c’est qu’on ne voyait pas la mer, là ce que vous voyez c’est le jardin, et juste après les derniers arbres c’est la mer … Complètement gelée et recouverte de neige ! Ca nous laisse sans voix, cette immensité de blanc, ce calme, cette sérénité et en même temps cette puissance de la glace, du froid.    

Ce qui nous a impressionné également c’est la quantité de la neige, on le sait avant d’y aller mais tant qu’on ne l’a pas vue difficile de se rendre compte.

Et les couleurs, les lumières du ciel sont si intenses, en fait ici tout à l’air plus intense dans le bon comme dans le mauvais.

La suite

On a décidé de faire une proposition beaucoup plus basse au vue des quelques travaux à faire. C’est avec une grande surprise qu’elle a été accepté, s’en ai suivi la prêt de la banque accepté aussi malgré une situation financière loin d’être parfaite. L’univers c’est mis en place pour nous faire vivre cette expérience. Car clairement oui ça va être une expérience, on a conscience que c’est un peu fou !

Mi-juin on a les clés de la maison, ça nous laisse 4 mois pour trouver un boulo là bas … poser tout nos préavis et déménager si on ne veut pas payer double loyer. PAs sûre qu’on y arrive, mais on va tout faire pour. Donc au plus tôt fin juin on a posé nos valises dans notre nouvelle maison et sinon on verra bien …

Quoi qu’il arrive on sait que l’on va partir vivre en (presque) laponie, à la frontière de la finlande, où l’hiver dure 6 mois, où la nuit est si longue et l’été le jour qui ne s’arrête pas et le soleil qui frappe fort. On va vivre dans des conditions extrêmes qui vont nous faire vivre des émotions fortes et tout ça c’est sûr je le partagerais avec vous !

Alors nous voilà encore repartir pour changer de vie, encore une fois tout quitter pour tout recommencer, mais cette fois-ci, même si ça ne sera pas facile on compte bien y rester !

Alors à bientôt pour nos nouvelles aventures suédoises !

 

Le peuple Sami en Laponie

Au Nord de la péninsule scandinave vit un peuple qui me fascine, m’intéresse, m’interpelle : les sami (ou lapon). J’avais très envie de vous en parler.

Ils s’appellent sami mais nous avons pris l’habitude les appeler « lapon », ce qui n’est pas valorisant puisque cela veut dire « haillon ».

Je ne suis pas historienne, anthropologue ou ethnographe, j’ai lu quelques éléments sur ce sujet ils ne sont peut être pas tous exacts.

Ils sont considérés, comme le seul peuple indigène d’Europe, c’est aussi le plus petit peuple : 85 000 au total don 20 000 en Suède et 60 000 en Norvège (il existe plusieurs chiffres, difficile de savoir lesquels sont vrais).

C’est un peuple autochtone qui vit dans une zone comprenant une partie de la Suède, de la Norvège, de la Finlande et une petite partie de la Russie, on appelle cette zone la Laponie mais eux la nomme « Sápmi ».

Au sein du peuple sami il existe plusieurs groupes. Une partie vie sur les côtes de Norvège, dans les montagnes en Norvège et Suède les plus au Nord, dans les forêts du Nord de la suède, il y en a aussi en Finlande et en Russie.

Si ils sont aujourd’hui sédentarisés, ils continuent une vie de nomade à travers la transhumance des troupeaux de rennes. A l’époque ils déplaçaient leurs rennes des côtes vers les sommets en fonction du besoin des rennes.

Ils vivaient essentiellement de la pêche et de l’élevage de rennes, ce qui est de moins en moins le cas aujourd’hui. Ils vivaient également de la cueillette en faisant attention à vivre de la terre sans l’exploiter.

L’écrivain et philosophe Erik Gustaf Geijer, pense que la population sami ou une forme proche, remonte à 11 000 ans avant Jésus Christ.

Il y a de nombreuses traditions chez les familles, je vais en partager quelques unes, pas forcément les plus représentatives mais celles qui ont retenues mon intention. Par exemple les mariages se font généralement en hiver car c’est le moment où les troupeaux demandent le moins de soin.

Le fiancé vient chercher sa future épouse en traineau avec ses rennes et il doit faire trois fois le tour de la maison dans le sens du soleil.

Quand ils se saluent c’est par un baiser et une friction de nez !

Dans leur culture le mariage se fait en général après avoir eu plusieurs enfants, pour s’assurer la fertilité du couple !

Comme d’autres peuples des régions polaires, les samis vouent un culte aux ours et pratique le chamanisme. Le chaman d’ailleurs avait un rôle très important en tant que conseiller, médecin et personnage religieux.

Souvent animistes, ils pensaient que chaque éléments de la nature possèdent une âme, un arbre, une rivière, une montagne et leurs adressaient des prières.

Ils avaient leur propre religion païenne avant que le christianisme s’impose comme religion majoritaire.

Ils ont leur propre langue « le same », qui est une langue finno-ougrienne, mais après avoir vécu si longtemps sur les territoires scandinaves de nombreux mots germaniques se sont intégrés dans leur langue.

Les samis avaient essentiellement une transmission orale, ce n’est qu’à la fin du 19ème siècles qu’il y a eu des écrits. Avec par exemple, en 1910, l’auteur Same Johan Turi qui publie un récit sur la vie de son peuple.

Les chants same est une tradition que je trouve vraiment intéressante, ils sont appelés « joik », c’est un chant qui vient du fond de la gorge pour exprimer la colère ou la douleur.

La région des samis est constituée de sommets enneigés, de rivières, de lacs et de forêts. Elle est souvent connu pour sa beauté exceptionnelle qui attire de plus en plus la curiosité des touristes.

Un fait qui a retenu mon attention est que le peuple sami reconnaît huit saisons dans l’année, du fait de forte variance météo dans leur région, puisque que l’écart des températures entre les saisons peut être de 70 degrés !

Par exemple ils ont la saison « printemps-hiver », de début mars à fin avril, ils ont le pré-automne, le pré-hiver, …

Leur culture et traditions ont été transformées au fil des siècle par l’arriver du protestantisme, la colonisation, l’électricité, l’économie capitaliste, …

A l’époque du nomadisme, ils partaient avec une tente pendant la saison chaude et revenait dans une installation au chaud pour l’automne. Ils étaient organisés en coopérative « siida », comme une coopérative en autarcie. Leur mode de vie se construisait beaucoup autour du renne, ils utilisaient ou vendaient leur chair, os, cuir, bois pour faire des vêtements, des outils ou tout simplement se nourrir.

La Norvège à particulièrement oeuvré pour la conservation de la langue, culture et mode de vie Samis. Ils ont même pu obtenir en 1089 un parlement sami, une assemblée consultative et depuis on même une fête nationale. Alors qu’en Suède ils n’ont toujours pas de statut protégé par la constitution, mais ils sont représentés par un conseil et une fédération nationale. La Suède continue d’exploiter leurs terres, entre autre pour des extractions de minerai de fer.

Cependant la langue des sami est encore aujourd’hui apprise dans certaines régions du Nord des pays scandinaves. La Suède en a fait une langue officielle.

Je trouve fascinant, malgré les nombreuses difficultés qu’ils rencontrent et l’acculturation, qu’ils arrivent à subsister ! On a très envie d’aller visiter la laponie, qui sait peut être un prochain voyage ?

La vie en Suède, pas toujours rose ?

Salut les frenchies,

Je reviens avec un nouvel article pour aborder des points de vue différents sur la Suède que j’ai pas l’habitude d’aborder sur affrenchie.

Avec le temps je me suis rendue compte que si pour moi la Suède est une expérience heureuse ce n’est pas le cas de tout le monde et au vue du nombre de questions que j’ai sur l’expatriation je trouvais important de les aborder.

DISCLAIMER : il ne s’agit pas de témoignage, j’ai noté différents retours et je les ai synthétisé, il ne s’agit donc pas du témoignage ou d’histoire de personnes en particulier. Je ne cherche pas à vous dégouter de la Suède, si vous lisez mes autres articles vous savez à quel point j’aime la Suède ! Mais toute expérience est subjective alors je tente de rééquilibré mon propos. De plus je parle uniquement d’expériences, de retours, dans des grandes villes comme Stockholm et Göteborg.

Le logement

C’est un des points négatifs qui revient le plus souvent : la galère pour trouver un logement ! Oui clairement c’est un point très important à soulever. En effet, on a eu beaucoup de chance dans notre cas, on a trouvé très rapidement un contrat de location de deux ans. Mais ce n’est clairement pas la réalité, de nombreux expatriés et suédois d’ailleurs ont des difficultés à trouver un logement. Plusieurs raisons, la première est qu’il y a une crise du logement en Suède et en particulier dans les grandes villes. Il y a donc peu de logement pour un nombre de résidants toujours plus important.

En plus de ça, le système de location est très différent de la France, la sous location étant légale. Ainsi, un propriétaire peu louer à un locataire qui peut sous louer à son tour, et le sous locataire peut également « sous sous louer ». A chaque fois ils ont le droit d’augmenter le loyer d’un certain pourcentage, ce qui donne des loyers très chers et souvent des contrats de petite durée : 3, 4, 5 ou 6 mois. Un certain nombre d’expatriés se retrouvent donc à devoir déménager très régulièrement, c’est une situation instable pas forcément facile à vivre.

Pour pouvoir louer un logement en première main, à son nom, c’est une gestion qui passe par l’état, il y a tout un système de liste d’attente, pour pouvoir avoir un logement de la sorte il faut attendre plusieurs mois voir plusieurs années. Pour les quartiers du centre ville il faut attendre 5 à 10 ans pour vous donner une idée.

FAIRE DES CONCESSIONS : en résumé sur le logement, il faut vous poser la question, quelles concessions je suis prêt à faire ? Vivre potentiellement dans l’instabilité, dans des appartements meublés avec les affaires des autres locataires, ne pas être en centre ville, … Après bien sûr vous pouvez avoir de la chance, mais soyons clair cela reste assez rare.

LE NIVEAU DE VIE

En plus des loyers élevés, un des thèmes qui revient le plus est le coût de la vie. En effet, ici tout est assez cher (quelques exceptions comme la culture), l’alimentation, les sorties, … Nous avons largement divisé notre pouvoir d’achat, mais nous avons gagné en qualité de vie. C’est un choix qui n’est pas toujours facile, alors réfléchissez bien !

L’EMPLOI

Si la Suède à un taux de chômage plus bas qu’en France, il faut remettre dans son contexte : il y a 10 millions d’habitants, nous ne sommes du tout sur les mêmes échelles ! Il n’y pas du travail pour tout le monde quoi qu’il arrive, en plus de ça ayez en tête que pour beaucoup de métier le suédois est requis, comme en France le français. Certains arrivent en Suède sans emploi et commence à chercher une fois sur place, n’en trouve pas et se retrouve dans des situations compliquées. Je vous invite donc à bien vous renseigner sur votre métier est ce qu’il est possible de l’exercer en Suède.

Pour nous encore une fois cela a été beaucoup plus simple, mon mari est développeur web : un métier technique très recherché où parler qu’anglais ne pose souvent pas de problème. Pour ma part je me suis lancée en freelance est continue de travailler avec des clients français. Je sais que les métiers de la vente en magasin ou encore dans l’hôtellerie sont plutôt recherchés, pour le reste posez vous la question et renseignez-vous !

LA MÉTÉO

C’est une thématique qui revient aussi beaucoup : la météo suédoise ! Alors déjà il faut différencier les différentes parties du pays, car entre la partie au dessus du cercle polaire et le sud du pays il y a une très grosse différence. Mais je vais restée sur les exemples que je connais : Stockholm et Göteborg. En effet, il pleut souvent, il faut un peu plus froid qu’en France, le ciel est souvent gris et l’hiver on ne voit pas beaucoup le soleil. Voilà vous êtes prévenu ! Alors je rassure ce n’est pas tout le temps comme ça loin de là ! Mais il y a des périodes sombres c’est certain et ça peut jouer sur le moral. Posez-vous la question sur votre sensibilité par rapport à ça, venez en hiver en vacances pour vous rendre compte. La météo c’est très subjectif, on a pas tous les mêmes besoins et ressentis, mais sachez que pour certaines personnes le manque de soleil peut vraiment peser.

Résultat de recherche d'images pour "meteo suède"

L’ADMINISTRATIF

Oui il y a de l’administratif à faire quand on arrive en Suède ! Le fait que la Suède fasse partie de l’union européenne ne fait pas tout. Cela permet de se déplacer librement dans le pays et de s’y installer sans avoir un permis de résidence par exemple, mais ça ne permets pas d’accéder aux services du pays. Comme en France il y a le numéro de sécurité sociale, en Suède il y a le « personummer ». Sauf que ce numéro d’identification est demandé pour beaucoup plus de choses : ouvrir un compte en banque, accéder aux soins, un forfait téléphonique, à peu près tout et il facilite largement l’accès au logement (même la sous location). En gros sans personummer vous ne pourrez pas faire grand chose et pour l’avoir facilement il faut un CDI à plein temps. Les temps partiel ont plus de difficulté à l’obtenir et les CDD je crois que c’est quasiment impossible. Donc ne vous étonnez pas si en arrivant ici sans emploi on ne vous le délivre pas et renseignez vous bien si votre situation vous permet de l’obtenir.

LA CULTURE SUÉDOISE

Personnellement on adhère complètement à la culture du pays mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Le lagom par exemple qui fait que l’on ne fait jamais trop ou jamais trop assez, le respect de la bulle de chacun qui fait que l’on peut trouver les suédois froid, le fait de ne pas exprimer son opinion à tout va ou encore l’esprit communautaire très fort qui passe avant l’individu. Là, encore une fois, c’est une question de point de vue, la France n’est pas mieux ou moins bien et inversement avec la Suède, c’est en fonction des valeurs et des attentes de chacun. Mais du coup renseignez vous à savoir si cela vous convient ou pas, pour éviter de vivre une mauvaise expérience sur place.

D’ailleurs, le mieux c’est de faire votre propre avis car finalement je ne suis pas objectif avec mon avis très positif du pays et inversement je pense que les avis négatifs ne sont pas forcément objectifs, alors préparez votre voyage en Suède !

Pour en savoir plus je vous invite à voir ces vidéos

Vidéo logement : https://youtu.be/xVh9ZZENmE0
Vidéo emploi : https://youtu.be/KkXCSkrgCsI
vidéo administratif en france : https://youtu.be/NoUOsJ6L-mU
vidéo administratif en suède : https://youtu.be/n-vIoyc0sGk
Vidéo différences france suède : https://youtu.be/mAtCeVjumC4
Vidéo lagom, l’art de vivre suédois : https://youtu.be/BSALQ5NWsTY

Je vous raconte tout ça dans cette vidéo également :


 

Apprentissage du suédois : des sources ludiques

Salut les frenchies,

Je reviens avec ce deuxième article pour vous aider dans votre apprentissage du suédois en autodidacte.
J’avais fais un premier article que vous pouvez retrouver ici. On continue l’aventure cette fois-ci avec des sources pour vous permettre d’apprendre différemment, de faire une pause dans vos applications ou vos cours pour une approche plus divertissante et ludique.

Comme je l’avais expliqué, pour les français il peut être plus difficile d’apprendre le suédois si on travaille que la partie écrite / lecture. Il est important de compléter avec une partie écoute pour se faire à l’oreille des intonations, accents, prononciations. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui des playlists musicales, chaînes youtube, séries, …

close-up photography of person writing on book page

Point sur mon apprentissage

Avant de vous partager les différentes sources, où j’en suis ? Je continue d’utiliser duolingo qui me suffit pour l’instant, pour apprendre du vocabulaire et des phrases types. A côté de ça j’avance avec learningswedish.com j’en suis aux premiers modules qui est concentré sur l’aspect vocabulaire.

Apprendre en Musique

Vous pouvez je pense facilement trouver des playlist musicale de chansons suédoises sur votre application favorite. J’utilise Spotify (entreprise suédoise pour ceux qui ne saurait pas !), il y en plusieurs, une est très complète mais du coup accrochez-vous il y a pleins de styles différents : Svenska Klassiker. Il y a, dans le même principe, la playlist Svenska Låtar.

person standing while holding phone

J’écoute aussi des artistes en particulier, attention chacun ses goûts, personnellement j’aime beaucoup : Timbuktu,

LES SÉRIES TÉLÉ

Se faire l’oreille c’est bien, tenter de comprendre c’est encore mieux ! Avec de la musique c’est franchement compliqué … J’ai tenté de rassembler une liste de séries, encore une fois il y en a pour tous les goûts, je vous indiquerais mes gros coups de coeurs !

person holding remote pointing at TV

Ce qui est top c’est que vous aurez toujours au minimum l’audio suédois et l’anglais sous titré, le principal en fait ! Ca va vous permettre avec le temps d’associer des mots à des situations en plus de vous faire à l’écoute du suédois, la prononciation, augmenter votre vocabulaire, bref voici la liste :

Bonusfamiljen | Bonus Famille
Vous avez Netflix ? Vous avez de la chance ! L’émission est présente sur Netflix dans le monde entier. Il s’agit d’une famille dysfonctionnelle installée dans la Suède moderne. Il suit la vie de couples, de familles. Comédie dramatique.
Audio : Suédois | Sous-titres : Anglais, Suédois

Åkta Människor | Real Humans

Résultat de recherche d'images pour "real humans"

J’avais vue cette série sur arte en version française je l’avais adoré ! Elle traite de la coexistance ds robots humanoïdes et des humains. Elle s’inscrit dans un avenir alternatif en Suède où les robots sont la norme dans la société. Elle pose des questions fondamentales de nos sociétés.
Audio : Suédois | Sous-titres : Anglais, Suédois

Modus

Tiré d’un roman, c’est l’histoire d’un ancien agent du FBI qui travaille avec la police et sa fille malade mentale pour aider à démêler l’étrange mobile d’un tueur vicieux.  ! Certaines scènes sont parlées en anglais, mais la majorité est en suédois.
Audio : Suédois | Sous-titres : Anglais, Suédois

Bron | The bridge
L’émission suit des détectives danois et suédois travaillant sur des affaires transfrontalières. Avec les différences culturelles et linguistiques, regarder le Danois et le Suédois travailler ensemble est parfois très amusant. L’émission est géniale si vous aimez les crimes et les drames.
Gardez à l’esprit que la série est parlé en danois et en suédois.
Audio : Suédois, Danois | Sous-titres : Anglais, suédois, danois, suédois

Résultat de recherche d'images pour "welcome to sweden serie"

Welcome To Sweden
Cette série est parfaite pour les débutants étant un mixte d’anglais et de suédois, donc vous ne vous sentirez pas complètement perdu.
Cette série de comédie dramatique suit un Américain qui déménage en Suède pour être avec sa petite amie suédoise. Il est confronté au dilemme de l’apprentissage d’une nouvelle langue à partir de zéro.
Audio : Suédois, Anglais | Sous-titres : Anglais, Suédois

Shadow hunter

Clairement série pour adolescent, chasse aux démons et surnaturels, mais franchement je trouve qu’elle passe bien. Cette série a été doublé en suédois.
Audio : Suédois, Anglais | Sous-titres : Anglais, Suédois

Youtube

Dans les séries, il y a un effort d’articulation et de prononciation, du vocabulaire assez élaboré. Pour se rendre compte ce que ça donne dans la vraie vie, rien ne vaut youtube !

Vous allez pouvoir être confronté à un suédois qui parle dans la vie de tous les jours : vite, mange des mots, vocabulaire de la vraie vie !

Par exemple Clara Henry qui je trouve cible un public assez large

Résultat de recherche d'images pour "clara henry youtube"

D’autres youtubeurs :
Jocke et Jonna
Laki
Mirabell
The bentish
Therese Lindgren

Une youtubeuse à suivre, pas pour apprendre le suédois car elle parle en anglais, mais pour découvrir la Suède autrement, dans le Nord, dans le froid et la neige :
Jonna jinton

Résultat de recherche d'images pour "jonna jinton"

ENRICHIR VOTRE VOCABULAIRE PAR LA LECTURE

Je vous conseille de commencer par des livres d’enfants, des bandes dessinées pour que ce ne soit pas une torture et qu’on est l’impression de comprendre quelque chose. Pour ça il y a les bandes dessinées Bamse et Mumin.

Résultat de recherche d'images pour "mumin svenska"

Apprendre en lisant et en écoutant

C’est peut être le combo parfait ! C’est ce que propose 8 Sidor, un site web avec des nouvelles simplifiées à lire et écouter ! C’est destiné aux apprenants intermédiaires.

J’ai également fait une vidéo sur le sujet

Je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures suédoises
 

Mes lieux préférés à Göteborg en Suède

Salut les frenchies,

Je vous partage aujourd’hui mes lieux préférés dans la ville de Göteborg en Suède, là où je vis depuis maintenant plus de 6 mois !

J’ai eu le temps de découvrir et redécouvrir la ville, je ne vous ferais pas un article en mode « guide touristique », parce qu’il en existe déjà beaucoup ! Je vais plutôt vous emmener dans des quartiers, restaurants, boutiques, dans lesquels j’adore passer du temps.

Haga

Je vous en parle sûrement à chaque fois que je parle de Göteborg, c’est le quartier que je préfère !  Haga est facilement accessible à pied du centre-ville, mais si vous venez en tram, vous pourrez descendre à Hagakyrkan ou à Järntorget. La ligne principale s’appelle Haga Nygata et s’étend de Vasastan d’un côté à Linné de l’autre.

Haga c’est le combo parfait : architecture, histoire, boutique, café, ambiance (non je ne suis pas objective). 

J’adore son architecture, c’est un des premiers quartier de Göteborg conçu au milieu du XVIIème siècle sous l’ordre de la reine Kristina. Si vous montez Skansberget,  vous verrez la fortification Skansen Kronan, vous avez une belle vue sur Haga et une grande partie du centre. Les maisons en bois typiques ont été construites entre 1870 et 1940 environ, tout en bois, vraiment dans l’esprit suédois scandinave.

Sinon on y retrouve pleins de boutiques que j’adore et qu’on trouve nulle par ailleurs à Göteborg, comme Happy Vegan qui propose une alimentation 100% vegan, des artisans, de la mode locale et éco responsable ou encore une boutique ésotérique (Regnbågens Böcker & Smycken Haga nylagat).

Pour ce qui est des cafés vous en trouverez pleins qui propose le fika, grande tradition suédoise avec en plus des versions suédois au Café Husaren ou au Cafeva. L’été les terrasses sont dans la rue avec une super ambiance ! Tout ce dont je vous parle se passe essentiellement dans la rue la plus typique : Haga Nygata.

Dans le quartier Haga il y a aussi la place de Järntorget, avec une vraie vie nocturne alternative, surtout pour les after work. Vous retrouverez aussi pleins de restaurant très sympa, le préféré de mon chéri c’est le Yammy Kitchen qui propose des spécialités coréennes / japonaises. 

On finit à Haga avec « Haga Badet« , ici vous trouverez des spas avec des environnements de baignade fantastiques mais personnellement je craque surtout pour l’architecture de style Art Nouveau. Dès que vous entrez par les portes, vous serez accueilli par le style Art Nouveau classique qui donne une dimension supplémentaire à son expérience de spa.

Crédit photo : goteborg.com

On  y retrouve bains, des douches d’expérience, des saunas et des espaces de détente. Hagabadet a été fondée à Göteborg dans les années 1870 et vise à améliorer la santé des Göteborg. J’y suis déjà allée deux fois et le seul frein qui m’empêche d’y retourner plus : le prix ! L’entrée est quand même à 50 euros …

Central station

On quitte Haga pour se rapprocher du centre, je vais encore parler d’architecture … je suis pas une experte pourtant, mais je craque littéralement pour ce bâtiment. Le lieu en lui même n’est pas incroyable, c’est juste le bâtiment qui m’impressionne, surtout la nuit, j’aime y passer juste pour le voir.

Crédit photo : goteborg.com

Liseberg

J’en ai déjà parlé plusieurs fois, il s’agit du parc d’attractions de la ville, le plus grand de Scandinavie mais qui reste petit (25000 habitants dans toute la scandinavie !).

J’adore ce parc parce qu’il s’adapte en fonction des saisons, pour Halloween, le retour de l’été, noël, à chaque fois avec des décorations incroyables, des animations, des attractions, je vous en parlait en vidéo par ici. J’aime bien le principe aussi de pouvoir payer une entrée sans attraction donc beaucoup moins cher, pour pouvoir juste profiter du lieu, il y a souvent des spectacles, des concerts, bref on y va régulièrement !

Jardin botanique

Ce parc est immense ! Il est un peu loin de chez nous, pour autant il fait partie de mes lieux préférés et j’adore m’y rendre. On y retrouve des espèces rares, des serres incroyables, en hauteur on retrouve une cascade et une vie magnifique sur la ville.

En plus du jardin botanique, juste en face se trouve le parc du château, une forêt qui s’étend à perte de vue, on peut s’y perdre pendant des heures. Il l’appel le poumon de Göteborg et pour cause, on se balade à travers des milliers d’arbres !

Palma huset

Un deuxième parc, beaucoup plus petit mais en centre ville, près de Centralstation. Je l’adore parce qu’il est spécialisé dans les roses, vous y retrouvez toutes les races possibles et inimaginables ! Avec des tables et des chaises un peu partout et surtout cette serre qui s’impose par sa taille et son architecture. Je la trouve féérique, poétique, j’adore m’y rendre.

Eriskberg

Il s’agit de l’ancien port naval de Göteborg. En soi il n’y a pas grand chose à faire mais j’aime ce lieu pour deux raisons. La première : comme il est difficile d’accès par les terres on peut prendre une navette bateau pou s’y rendre, une petit balade sur l’océan avec un point de vue nouveau sur la ville.

Deuxième point : au delà de la balade au bord du port on peut monter voir une vue magnifique sur le port, l’océan, la ville, c’est pour moi une des plus belles vues de Göteborg.

Tramway

Ce n’est pas un lieu en soit mais j’adore les anciens tramway de la ville qui côtoient les plus récents. Je trouve qu’ils donnent un charme à la ville.

Crédit photo : goteborg.com

Je vous invite à prendre le tramway, le 5, le 6 ou le 10 direction Hisingen, c’est là où je vis ! Vous aller travers un pont où vous aurez une vue incroyable sur la ville et l’océan. J’adore aller en ville juste pour profiter de cette vue.

Hisingen

Hisigen est considéré comme un île, très résidentiel il n’y a pas grand chose à y faire, mais si vous prenez le tramway pour rejoindre l’île je vous invite à aller au bord d’un lac très mignon : Flygvädersgatan 6, 418 39 Göteborg

Archipel des îles

Difficile de ne pas en parler, on est allé deux fois dans l’archipel Nord des îles de Göteborg. Ce n’est pas la partie la plus sauvage mais elle est accessible en bus / voiture via ferry. Alors que l’archipel Sud n’a aucun moyen de locomotion motorisé ce qui en fait un lieu d’autant plus magique mais moins pratique.

Malgré que la partie Nord soit plus résidentiel on y trouve des coins sauvages préservés à couper le souffre, entre l’Irlande et la Norvège ces paysages me laisse sans voix.

Kungsgatan / domkyrkan

On finit avec le quartier des boutiques et de la cathédrale de la VIlle. Le quartier en lui même est très jolie à visiter.

Je vais vous partager trois boutiques où vous pouvez retrouver des designer suédois que j’adore (attention prix très élevé !).

Boutique Grand Pa  VàVallgatan : on y trouve des vêtements, chaussures et de la décoration. Ce que j’aime beaucoup également c’est qu’il y a une petite coure intérieur pour prendre un café ou manger sur le pouce, le lieu en lui même est très jolie.

Designtorget : beaucoup plus centré sur l’aménagement intérieur, Toutes les deux semaines, de nouveaux produits sont sélectionnés ! Les produits sont disponibles pour un temps limité,  Adresse: Vallgatan 14 . Arrêt: Grönsakstorget 


Heyday est un magasin et un café combinés tenus par les soeurs Charlotta et Kajsa Söderberg. En plus du bon café et des pâtisseries succulentes, vous trouverez de la déco d’intérieur, des objets, des bijoux de créateurs locaux souvent engagés avec des messages pour l’environnement ou le féminisime. Adresse: Kyrkogatan 19 Arrêt: Domkyrkan 

Je vous raconte tout ça en vidéo par ici :


 

Pour voir les vlogs où je vous montre la ville par là :

A très vite !

Apprendre le suédois, on se lance ?

Salut les frenchies,

Vous avez été plusieurs à me demander de vous aider dans l’apprentissage du suédois et je vous avouerais que je ne voyais pas trop comment répondre à ça. Je suis seulement en cours d’apprentissage et plus que débutante donc pas vraiment pertinente sur le sujet.

Et en même temps je me suis dis pourquoi pas apprendre ensemble ? Alors je me lance ! Déjà un premier article vous donnant pleins de sites, d’applications pour apprendre le suédois, mais aussi les organismes en France et en Suède.

blue and yellow flag on brown wall

Viendra ensuite toute une série d’articles sur des musiques, films, lectures et youtubeurs pour vous aider dans votre apprentissage. Et enfin je vous partagerais les cours que je vais prendre en Suède pour apprendre cette magnifique langue.

Vous êtes prêts à vous lancer dans l’aventure avec moi ? Si vous aussi vous avez des conseils n’hésitez pas à commenter l’article.

Je vais commencer avec les applications mobiles qui permettent de commencer l’apprentissage en toute autonomie.

Les applications mobiles

DuoliNGO

Résultat de recherche d'images pour "duolingo"C’est une application mobile intuitive, facile à utiliser et complètement gratuite. Elle est intéressante pour débuter. Elle va vous permettre d’apprendre du vocabulaire avec des mots et des phrases, à l’écrit et à l’oral. Vous allez pouvoir donc parler, écrire et entendre. Je la trouve motivante car très vite vous avez l’impression de progresser par sa simplicité. Cependant, vous n’irez pas au fond des choses, comme les règles de grammaire par exemple. Parfois les répétitions sont un peu longues et il est difficile d’adapter à sa vitesse d’apprentissage. Donc bien pour commencer mais pour évoluer je vous conseil d’autres méthodes. Point d’attention cependant, l’apprentissage du suédois n’est disponible uniquement en anglais, les phrases et les explications sont en anglais !

A découvrir ici

Babbel

Résultat de recherche d'images pour "babbel suédois"C’est une des meilleures applications je trouve mais seule la version payante est intéressante. Elle m’a aidé a perfectionné mon anglais et pour le suédois elle est tout aussi efficace. Vous allez traité de tous les sujets : vocabulaire, grammaire, dialogue, sur des thématiques très différentes : travail, voyage, vie quotidienne, … A chaque leçon vous aurez du vocabulaire, de la grammaire et des dialogues à compéter, vous allez écrire, lire, écouter et parler.
En plus il y a un outil de révision en fonction de vos erreurs pour vous aider à mémoriser du vocabulaire et des expressions. Clairement c’est la seule que je connaisse qui vous donnera des bases solides en grammaire. C’est un certain coût cependant, même si elle vaut son prix, je vous conseille de veiller les promotions assez nombreuses et de commencer par duolingo et merise en attendant.

Tarifs : 4,95 euros par mois pour une inscription de 12 mois, pour 5,55 euros mensuels si vous choisissez un forfait de 6 mois et pour 9,95 euros pour une souscription d’un mois seulement.

A découvrir ici

Google Translate

Résultat de recherche d'images pour "google translate photo to text"Cette application m’a sauvé à plusieurs reprises, alors certes ça ne traduit pas super bien et si vous voulez de l’exactitude je vous parle d’un dictionnaire un peu plus loin, par contre si comme moi vous êtes expatriés et que vous recevez du courrier en suédois cette application est magique. Cela peut aussi être très pratique en tant que touriste pour lire des panneaux par exemple, je m’explique. Elle a une option photo, vous prenez en photo le document, le texte que vous voulez traduire, l’application automatiquement faire une reconnaissance des mots et « tadam » ça traduit tout ! Encore une fois pas une traduction très pointue mais ça peut sauver dans certaines circonstances. Truc pratique également, c’est que vous pouvez écouter la traduction d’un mot !

Par ici

Site internet

Résultat de recherche d'images pour "learning swedish se"Learningswedish.se est un très bon site internet pour la grammaire suédoise avec des explications claires et des exercices approfondis. Attention encore une fois ce site est en anglais. En plus de la grammaire il propose un guide complet sur la prononciation, le suédois nécessite un accent particulier qu’il faut travailler. CE qui est top également c’est que vous trouverez de nombreux documents audio et des dialogues dans un langage naturel du quotidien.

Je vous conseille comme dictionnaire en ligne : Folkets lexikon qui paraît le plus complet avec la phonétique et les synonymes.

Azoria.com est aussi très bien et propose un dictionnaire frano-franco-suédois assez complet.

Pour les plus avancé vous pouvez aller voir des sites d’informations en suédois : AftonbladetGamereactor , ne connaissant pas je ne donnerais pas mon avis.

Ecouter

Résultat de recherche d'images pour "sveriges radio"Je reviendrais avec des musiques, films, séries, youtubeurs, dans un prochain article, mais vous pouvez déjà utiliser le programme Klartext édité par la radio SverigeRadio. Tous les jours vous pouvez écouter 5 minutes d’actualités, c’est lu lentement ce qui permet de bien apprendre. L’écoute va être très importante dans votre apprentissage du suédois, car entre ce que l’on lit et ce que l’on entend il y a une grande différence pour nous français. Si vous rester donc sur de la compréhension écrite vous ne serez pas capable de comprendre une conversation orale, donc au plus tôt intégrer de l’écoute dans votre apprentissage.

 

La méthode papier

Personnellement je n’en utilise pas, je ne suis pas super fan, mais je sais que d’autres trouvent ça très bien alors je vous partage :

Assimil : Il est possible de se procurer différents livres du niveau débutant jusqu’au niveau avancé.La méthode Assimil propose des dialogues écrits en Suédois accompagnés d’un CD pour l’écoute. Chaque chapitre est composé du texte en Suédois, suivi de la traduction en Français. On y retrouve aussi des exercices de traductions inspirés du texte ainsi que des anecdotes illustrées sur la culture Suédoise.

assorted books on wooden table
Rivstart : Les manuels Rivstart sont les plus populaires pour l’enseignement de base. Ils sont écrits exclusivement en Suédois, tout en permettant une immersion progressive du niveau A1 au niveau B2. Ce sont les manuels qui sont utilisés si vous souhaiter vous inscrire au SFI par exemple.

Les cours en vrai

L’Institut suédois à Paris : Pour celles et ceux qui habitent à Paris et souhaitent s’initier au suédois, c’est possible ! A l’Institut suédois, on peut prendre des cours du niveau débutant au niveau avancé. Il y a plusieurs sessions par an qui s’étendent sur un semestre ou une année selon que l’on choisisse la version normale ou accélérée (1h30 ou 3h par cours), il faudra compter entre 200€ et 300€. Les cours sont généralement le soir à raison d’un cours par semaine, donc il est possible d’avoir un travail et d’étudier en même temps. Il s’agit donc de cours en groupe mais j’imagine qu’il est possible également de trouver des professeurs particuliers.

selective focus photography of people sitting on chairs while writing on notebooks

Pour les expatriés plusieurs possibilités s’offrent à vous.

La solution la plus connue et c’est celle que je vais prendre est le SFI. Le SFI (svenska för invandrare) ou suédois pour les immigrants est un enseignement proposé par les centres de formation pour adultes afin de permettre d’acquérir les bases de la langue et l’accès aux cours du niveau gymnasieutbildning (cours pour adulte à partir du niveau lycée).
Sachez qu’il vous faudra pour ça un personnummer (je vous en parle ici). Le gros avantage : c’est complètement gratuit ! Et en plus vous pouvez choisir différents modes d’apprentissage : intensif ou en cours du soir. Cependant certains trouvent que l’enseignement n’est pas très efficace dans ces centres.

Vous pouvez aussi, mais dans ce cas c’est pays et pendant la journée, vous s’inscrire à des cours à Folkuniversitetet. Les cours sont disponibles à Stockholm, Uppsala, Göteborg, Lund et Umeå. Les cours sont, à priori, d’une meilleure qualité en intensif et garantie un certain niveau à la sortie.

Enfin, le « komvux », c’est une école communale pour adultes (un peu comme l’université pour tous en France). Je n’ai que trop peu d’informations sur le sujet, mais à priori il y aurait des cours du soir, si vous avez des informations n’hésitez pas à partager.

Venir en Suède !

Oui ça reste le meilleur moyen ! Une fois que vous avez de bonnes bases venez faire un tour, les billets d’avions sont accessibles et dans les grandes villes vous pouvez trouver des auberges de jeunesse.

Et vous qu’elles sont vos astuces et outils pour apprendre le suédois ?

Vlog de décembre en Suède partie 3/3 !

Salut les frenchies,

Dernier « vlog » de l’année 2018, je vous emmène à Göteborg en ville et en nature pendant décembre pour vous faire découvrir les « vibes » de Suède !

Le 24 décembre on s’est dirigé vers le jardin botanique, c’est magnifique été comme hiver. Le parc est immense il y a de quoi faire !

Vous pouvez visiter des serres avec des espèces rares ou encore des plantes carnivores.

On est monté dans les hauteurs du parc pour découvrir une vue incroyable.

Pour les amateurs d’oiseaux vous pouvez aussi admirer différentes espèces.

On s’est ensuite dirigé au parc du château, qui est juste en face du parc botanique alors je vous invite à vous programmer une journée pour en profiter ! Il est immense également, avec lac et forêt à perte de vue.

Vous croiserez certainement des bernaches qui se laissent facilement approcher.

Pour le dîner du 25 décembre on est allé au restaurant Tosso, près d’avenyn (le « champs élysées » de Göteborg), au rendez-vous spécialités asiatiques revisitées dans un ambiance lounge. Il faut vous attendre à payer en moyenne 60 euros par personne mais ça vaut le coup ! Possibilité d’adapter en vegan, fin, savoureux et bonne quantité.

Le jour suivant nous sommes monté voir une vue imprenable sur la ville, il y a plusieurs points de vue pour admirer Göteborg, c’est la troisième fois que nous y venons et à chaque fois c’est enchanteur.

Le soir nous sommes allés au parc d’attractions Liseberg, le plus grand de scandinavie qui revêt de nouvelles décorations, proposent de nouvelles animations et attractions à chaque période l’année, j’adore cet endroit.

Pendant la période de décembre vous pouvez y retrouver un marché de Noël traditionnel et une partie viking !

Pour admirer le parc et ses lumières je vous invite à faire l’attraction des voitures, vous embarquez sur des rails en hauteur pour avoir une belle vue d’ensemble.

On a aussi eu la chance d’écouter des chats de Noël suédois et internationaux, magique !

Il y a aussi des spectacles comme le patinage avec une représentation du lac des cygnes, c’est en extérieur mais tellement beau qu’on a lutté contre le froid.

On est bien entendu retourné au quartier Haga, mon quartier préféré, il est magnifique peut importe la saison !

Vous pouvez découvrir l’architecture particulière de ce quartier, très typique, des bâtiments en briques, des petits café pour prendre le traditionnel « fika », des boutiques de design suédois, bref parfait pour le touriste ou le bobo 😉

Je t’invite à manger le traditionnel « kanel bular » que l’on retrouve un peu partout, mais sache que les plus gros se vendent à Haga.

Dans ce quartier tu peux aller visiter Haga Kyrka, l’église de Haga, c’est une église protestante qui propose régulièrement des concerts.

On a été écouté un concert de musique classique avec un orchestre de cordes, c’était divin.

Ensuite on a pris la direction du jardin botanique, c’est magnifique de le voir évoluer au fil des saisons.

Tu peux te balader dans ce parc immense et découvrir de nombreuses essences.

Le parc propose également plusieurs serres, parfait pour rester au chaud, tu peux y rencontrer des plantes rares, carnivores, …

Tu peux aussi aller en hauteur admirer une belle vue de la ville.

Je t’emmène maintenant à Eriksberg, sur l’île de Hinsingen, pas simple d’accès en bus, mais tu peux depuis le centre ville prendre une navette bateau, très sympa !

Comme ça au passage tu profites d’un nouveau point de vue sur Göteborg.

Ce quartier et l’ancien port Naval de la ville, pour une balade au bord de l’eau c’est parfait, très résidentiel, tu peux néanmoins faire une petite balade dans les hauteurs.

Pour terminer ce tour de fin décembre on est partie dans les îles de l’archipel Nord de Göteborg, au delà du mauvais temps j’ai fais une mauvaise chute qui a écourté notre balade, je peux néanmoins de partager quelques images.

C’est une île accessible en ferry en bus, ou en voiture, tu peux facilement circuler sur place, contrairement à l’archipel Sud beaucoup plus sauvage mais du coup sans moyen de transport. Tu y retrouves donc toutes les commodités : hôtel, restaurant, …

c’est très habité mais il y a quand même des coins sauvages incroyables.

Le soir on est allé au restaurant Ristoria près des Gotta Tower et de Liseberg, il proposait un repas pour le 31 décembre, un certain coût mais incroyablement délicieux avec option vegan !

Ca y est l’année 2018 est officiellement terminée, alors je vous retrouve en 2019 pour de nouveaux voyages à travers la Suède et la Norvège (road trip prévu en juin juillet !!)

 

 

 

Comment s’habiller en Suède ?

Salut les frenchies,

Je reviens pas encore tout à fait avec de nouveaux articles, les vacances m’ont fait levé le pied côté écriture, mais j’ai une vidéo à vous partager !

C’est une question qui est souvent revenu : comment doit-on s’habiller en Suède ? En vacance ou pour y vivre, en nature ou en ville, je vous partage mes astuces pour profiter un maximum !

Promis je reviens très vite avec de nouveaux contenus, d’ici là profitez bien de ces derniers moments en 2018.

Décembre en Suède (Partie 2)

Salut les frenchies,

Je vous avais fait un premier article sur toutes les décorations de Noël à Göteborg, vous pouvez tout retrouver par ici.
Je vous fais aussi un article sur les traditions de Noël

Aujourd’hui pas d’article, avec les fêtes de fin d’année, la famille, je n’ai pas eu le temps, mais je vous laisse quand même avec la partie 2 en vidéo ! Vous retrouverez les paysages de göteborg sous la neige, la nuit, bref toujours aussi magnifique !

J’en profite pour vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année, je vous souhaite de réaliser vos rêves.

Et je vous retrouve très vite avec la partie 3 et les fêtes de fin d’année !

 

NOUVEAUX PROJETS 2019 – PLUS DE 100 ABONNÉS SUR YOUTUBE !

Salut les frenchies,

Après avoir dépassé la barre des 100 abonnés sur ma chaîne youtube j’ai eu envie de faire le point sur « affrenchie ». J’ai bien conscience que c’est une goutte d’eau dans l’océan youtube, mais en plus de me faire plaisir c’est l’occasion de partager les nouveaux projets qui arrivent en 2019 !

Avant de commencer un grand merci à vous qui me suivent, qui me laissent des messages, qui me soutiennent, vous me donner la force de continuer !

Petite présentation de Affrenchie

Déjà si tu ne me connais pas moi c’est Marie, j’ai 31 ans, je suis française expatriée en Suède et c’est un peu le point de départ de ce blog et de ma chaîne. En effet, quand j’ai tout quitté pour venir vivre à Göteborg j’ai eu envie de partager cette expérience.

Je vous parle donc de la Suède, de ses traditions, de sa culture, mais aussi des démarches pour venir vivre ici ou encore des vidéos et des articles qui vous font découvrir le pays et la ville de Göteborg en images, les bonnes adresses à découvrir. Ca va continuer avec plein de nouveaux contenus : comment apprendre le suédois, créer son entreprise en Suède, des vlog de Noël, un road trip en Norvège, …

Dès le départ j’avais annoncé que je ne voulais pas m’enfermer dans un sujet (ma vidéo d’introduction), on retrouve donc une partie plus « lifestyle« , où je partage des lectures, séries, film, mode, beauté, déco. Je vais continuer quand j’aurais de gros coups de coeur à partager.

J’ai également développé un autre type de contenu, autour de l’organisation pour réaliser ses rêves. Je trouve que ça a vraiment du sens puisque l’expatriation, le changement de vie, tout quitter pour se reconstruire, sont des thématiques qui se recoupent. J’avais donc envie de partager mon mode d’organisation, la gestion de mes projets, pour ne pas rester sur ses acquis et réaliser ses rêves. Très très bientôt une nouvelle vidéo et un article sur mon organisation pour 2019 !

Enfin, il y a un dernier axe de partage sur affrenchie, que j’ai nommé « spiritualité« . J’ai un peu de mal à développer ce contenu, je ne suis pas vraiment à l’aise, d’ailleurs son vrai nom devrait être « ésotérisme ». Je pratique la wicca, mon mari le shamanism, donc j’ai pleins de choses à partager sur ces sujets ! Dernièrement j’ai partagé une vidéo sur ma retraite spirituelle que j’ai effectué avec Josée Anne SC, elle a plus de 1000 vues, un record sur ma chaîne ! Je me suis donc dis que cette thématique interpellée. Je vais donc continuer d’en parler mais toujours d’un point de vue très personnel et subjectif, en parallèle à ça je lance un projet avec une approche beaucoup plus professionnelle et pédagogique (rendez vous au projet 2 dans la suite de l’article !).

Nouveau projet numéro 1

Si vous avez un peu suivi vous savez que je me suis mise à la recherche d’un emploi en Suède. J’ai eu quelques entretiens, mais rien qui me transcendait, j’ai tenté de passer une certification pour me diriger vers un autre type d’emploi. Mais je me suis rendue compte qu’il était temps pour moi de réaliser un de mes rêves que j’avais évoqué dans ma bucket liste : créer mon entreprise ! Enfin je suis même aller plus loin car je vais créer deux entreprises ! Je vous parle d’abord de la première, je me lance en tant que freelance rédactrice, conceptrice et community manager. J’ai toujours fais ce métier qui me passionne et j’ai envie de continuer avec le statut de freelance, voir comment je m’en sors. Pour tout vous dire j’ai déjà une première mission ce qui me motive encore plus dans cette voie !

Je vous en dirais un peu plus dans les mois à venir, je parlerais aussi sûrement de la création d’entreprise en Suède et si vous êtes intéressé par mes services n’hésitez pas à me contacter !

Nouveau projet numéro 2

Je fais rarement les choses à moitié, alors voilà je me lance dans un deuxième projet et cette fois-ci en collaboration avec mon mari ! On va créer une structure sur le domaine de l’ésotérisme ! En tant que apprentie Wicca et apprenti Shaman, c’est devenue une évidence pour nous. Je pratique également l’herboristerie, la lithothérapie, la divination, bref ça prend beaucoup de place dans ma vie. J’ai essayé d’en parler sur affrenchie et je vais continuer de le faire d’un point de vue personnel, pour partager mes expériences, avec un axe très subjectif. Mais j’avais aussi envie d’accompagner les autres avec une structure pédagogique et professionnelle. L’objectif n’est pas de partager mon expérience mais plutôt de donner des clefs de compréhension, théorique et pratique. Les thématiques sont nombreuses : paganisme, sorcellerie, wicca, shamanisme, loi de l’attraction, chakras, féminin sacré, … parfois on s’y perd, on ne sait plus quoi suivre et notre objectif est de vous accompagner.

Je vous en parlerais dans le détail plus tard, mais je peux déjà vous dire qu’il y aura un webzine (et non pas un blog), avec des rédacteurs pour décrypter ces thématiques, faire des recherches historiques, apporter des analyses, rencontrer d’autres personnes. Il y aura différents types de contenus : article, podcast, vidéo (une deuxième chaîne youtube va arriver !). Mais aussi des ateliers et des formations pour mettre en pratique sur des thématiques très précises, comme la lithothérapie, les rituels wiccan, voyages shamaniques, … Et enfin des retraites ésotériques pour appréhender plus largement l’ésotérisme. D’ailleurs on en organise une en mai 2019 en Suède, elle est déjà remplie de belles femmes incroyables avec qui j’ai hâte de partager nos connaissances. Vous êtes intéressées ? Pas d’inquiétude on en lance une aussi en septembre en France, en Ardèche plus particulièrement je vous tiens au courant très vite, n’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.

Et vous alors quels sont vos projets pour 2019 ?

Je vous parle de tout ça également en vidéo :


 

Encore merci pour votre présence et à très vite pour la suite !