Favoris novembre 2018 : podcast, série, agenda, monki, the body shop

Salut les frenchies,

On se retrouve pour mes favoris et j’ai encore pleins de choses à partager ! Let’s go !

Un podcast mortel

Et vous allez voir que mon jeu de mot est fantastique puisque je vais vous parler d’un podcast qui se nomme « mortel ». Il s’agit d’un enregistrement diffusé par « nouvelles écoutes », qui à différents podcast de grandes qualité, dont la série « la poudre » orientée girl power que je kiffe particulièrement.

Résultat de recherche d'images pour "taous merakchi"

Celui-ci est bien particulier, tu l’as peut être deviné avec le titre « mortel ». C’est Taous Merakchi qui se livre sur le sujet de la mort. Si tu ne la connais pas, tu l’as déjà peut être croisée sous son pseudonyme « jack parker ». Féministe, journaliste, je l’ai découverte grâce à « madmoizelle.com ».

Après la perte de son père elle décide de faire face à la mort. Sujet tabou, gênant, flippant, délicat, elle fait voler tous les préjugés et oublie les pincettes pour nous dévoiler son rapport à la mort. Mais pas seulement et c’est en ça que ce podcast est complet et pertinent, c’est qu’en plus de partager son expérience, son ressenti, ses émotions, elle interviewe plusieurs personnes sur le sujet qui sont confrontés à la mort au quotidien. Médecin en soin intensif, médecin légiste ou encore embaumeur.

Résultat de recherche d'images pour "taous merakchi mortel"

Pour avoir perdu quelqu’un dans une mort brutale et douloureuse, ce podcast est une libération. Cependant, je vous invite à écouter le prologue de 6 minutes avant de vous lancer dans le premier épisode. En effet, cela peut perturber, retourner, surtout si vous êtes sensible. Si on mets ça de côté, j’ai rarement écouté un podcast avec autant de puissance, qui provoque autant d’émotions.

La réalisation est tout aussi remarquable, le traitement du son est de très bonne qualité, la voix de Taous nous embarque dans ses émotions, la puissance du montage nous imprègne encore plus dans la douleur, c’est sûrement en ça que ce podcast est puissant.

Vous pouvez le retrouver ici

Une série qui donne des frissons : the haunting hill house

Résultat de recherche d'images pour "the haunting of hill house série"On enchaîne avec une série américaine et vous allez voir qu’il y a un fil rouge. Je vais vous parler de la série « the haunting hill house », une série classée « horreur et surnaturel » qui va traité des sujets des peurs, de la perte, du deuil.

C’est une série américaine de 10 épisodes de 50 minutes diffusée par Netflix est créée par Mike Flanagan. Le créateur c’est largement inspirée du livre « La maison hantée » de Shirley Jackson publié en 1959. Il faut savoir que Stephen King, le maître dans le genre, a défini ce livre comme le plus flippant de notre époque, c’est pour vous dire !

Avant de vous expliquer ce qui m’a plus dans cette série que j’ai dévoré en une semaine, je vais vous partagé le synopsis de wikipédia pour comprendre l’histoire sans que je fasse de spoil : « À l’été 1992, Hugh et Olivia Crain s’installent temporairement dans un ancien manoir, Hill House, avec leurs cinq enfants : Steven, Shirley, Theodora (Theo), Luke et Eleanor (Nell). Ils subissent des événements paranormaux et des pertes tragiques, les forçant à quitter la maison. En octobre 2018, 26 ans après les hantises, les frères et sœurs Crain et leur père, Hugh, se retrouvent réunis après une nouvelle tragédie, les forçant à affronter les démons intérieurs de leur enfance partagée et leurs pertes. »

Résultat de recherche d'images pour "the haunting of hill house série"

Donc on est certes sur une série d’horreur avec tous les codes du genre : jump scare, musique stressante, parquet qui grince, maison hantée, esprits frappeurs flippants. Très bien réalisée, personnellement j’ai bien eu peur ! Alors si vous êtes sensible à cette thématique, regardez le trailer avant afin de vous assurer que vous êtes prêts !

Mais au delà de l’aspect flippant de la série, il y a beaucoup d’autres thématiques qui sont abordées avec brio : le deuil, le rapport à la mort, la peur, l’angoisse du monde moderne, les regrets, la culpabilité, les addictions, … Oui, il n’y a pas que la mort qui peut faire peur dans cette série, mais le reflet de beaucoup de mal que l’on peut vivre. On est donc entre une maison hantée des années 60 et une famille éclatée de 2018. Au global on peut dire que la série traite du deuil, de la difficulté à faire un deuil sur un fond de récit surnaturel.

Image associée

C’est prenant, flippant, émouvant, on est tenu en haleine jusqu’à la fin, rebondissements, je trouve cette série extrêmement bien réalisée.

Pour en savoir plus je vous invite à aller sur le site sens critique par ici où il y a beaucoup d’avis différents pour un peu plus d’objectivité.

Mon cahier de …

On continue avec une lecture qui change, sous forme de petit cahier d’exercice qui facilite la découverte de sujets parfois complexes. C’est les éditions solar qui ont lancé tout un tas de petits cahiers qui mélange texte, illustration, exercices, sur des thématiques très diverses. Ils sont au prix de 7,90 avec environ 90 pages.

Je vais vous parler des trois cahiers que j’ai lu, les auteurs sont différents donc potentiellement l’approche et la qualité aussi.

Lune

On commence avec « Mon cahier lune » écrit par Aurore Widmer, je vous ai déjà parlé de cette auteure lors d’un favoris pour partager son livre « vivre avec la lune ». Comme pour son livre je trouve ce cahier très complet et facile d’accès, pour commencer sur ce sujet je le recommande chaudement ! Il fait le tour sur le sujets des cycles de la lune et comment vivre avec les différentes phases. Pour chaque cahier on retrouve des exercices ou des éléments à remplir, ici par exemple les rituels de nouvelle lune ou de pleine lune.

Crystal power

Le deuxième est aussi d’Aurore Widmer et c’est celui que j’ai préféré, car je trouve que c’est un sujet où il y a peu d’écrits globaux et simples à comprendre. C’est le sujet qui est le mieux traité je trouve, parce qu’il permet vraiment de comprendre la lithothérapie et comment l’appliquer dans son quotidien, avec plein de tableaux, très visuel, bref par rapport à la complexité du sujet il est très bien fait.

Rituel Power

Le petit dernier est un auteur que je ne connais pas « powa » et c’est celui qui m’a le moins parlé. Je trouve que les rituels évoqués et proposés sont un peu basiques, j’ai pas appris grand chose. C’est divertissant et il y a quelques trucs intéressants, mais globalement si vous avez un peu de connaissance sur le sujet, passez votre chemin.

En résumé une édition qui innove dans la manière d’aborder les sujets, mais attention car le niveau de qualité dépend des auteurs !

Une robe kitch et chic !

J’ai craqué pour ces fêtes de fin d’année sur une robe tellement kitch mais tellement chic, c’est le motif qui m’a fait vriller : des étoiles, des lunes ET des chats !

C’est encore et toujours chez Monki (je vous en parle chaque mois), pour 30 euros quand même … mais bon ça vaut le coup, je vais briller de milles étoiles.

Je vous la montre portée dans ma vidéo favoris ici :

Vous pouvez la retrouver sur le site en ligne ici.

 

 

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.