S’expatrier en Suède, la suite : l’administratif en France

Salut les frenchies, comment ça va bien ?

On se retrouve pour la suite de la série « s’expatrier en Suède » que tu retrouve sur le blog et la chaîne youtube !

Après avoir parler logement, job, vente de bien immobilier, on se lance dans l’administratif à faire en France.

La vidéo sur l’emploi
L’article sur l’emploi 
La vidéo sur le logement
L’article sur le logement 

Alors déjà félicitations si tu as suivi les premières étapes cela veut dire que tu as un job en Suède et que tu as vendu ton bien immobilier en France (si tu en avais un). Tu peux déjà prendre le temps de fêter ça !

Et maintenant retour à la réalité, il y te reste deux trois (dix) trucs à faire avant de partir, let’s go :

Démissionner

Et oui, le truc paraît logique, si tu as un job en Suède et que tu t’apprêtes à partir il faut d’abord démissionner de ton job en France. Tu vas devoir donc envoyer un courrier avec accusé de réception, c’est la date d’envoi qui fera foi pour le préavis. Justement, en parlant de préavis, je te conseille de conserver les trois mois prévus par la loi, car il te reste beaucoup de chose à faire en France et tu seras bien content de les avoir !

Moi j’avais réussi à négocier pour prendre deux semaines de congés à la fin de mon contrat sans que cela repousse mon préavis, parce que oui en France si tu poses des congés pendant un préavis cela repousse la date de fin de contrat en fonction du nombre de jours pris !

Tu peux aussi te les faire payer, cela dépend vraiment de ce que tu as envie et de comment tu souhaites t’organiser.

PREAVIS DE SON LOGEMENT

Normalement, si tu es propriétaire tu as déjà vendu ton bien, comme je te l’explique dans le premier article/vidéo et tu es donc sûrement en location, sinon tu as toujours été locataire et quoi qu’il arrive il faut poser le préavis de son logement !

Comme pour ton job, n’oublie pas c’est la date d’envoie d’un courrier avec accusé de réception qui fait foi, alors vite vite ce sont les premières démarches à réaliser.

EAU ET ELECTRICITE

Même si il te reste trois mois, regarde vite avec ta régie des eaux et ton fournisseur d’électricité comment cela se passe pour une rupture de contrat. En effet, tout ce qui va dérouler ce sera des ruptures de contrat ce qui est différent que lorsque tu déménages par exemple, ça n’implique pas les mêmes démarches.

Voit avec eux combien de temps il faut prévenir à l’avance, si c’est par courrier, en agence, par internet, si tu dois prendre un rendez-vous pour le relevé des compteurs, bref renseigner toi !

ASSURANCE LOGEMENT

Pareil pour ton assurance logement, demande leur quels documents sont nécessaires, moi par exemple il fallait l‘état des lieux de sortie signé que j’ai pu envoyé par email. Comme cela se fait au dernier moment, par mail ça reste le plus simple.

INTERNET ET TELEPHONE

Normalement tu peux le faire en ligne, mais pense que certains opérateurs font payer des frais de résiliations … Si tu es locataire de ta box penses aussi que tu devras aller en boutique pour la rendre !

Pour ce qui est du téléphone, renseigne toi si tu peux stopper ton abonnement en ligne, car tu en auras sûrement besoin les premières semaines voir les premiers mois en Suède, en effet pour souscrire à un abonnement téléphonique il te faut un personumer ! (le saint graal ici, il faudra un peu de temps avant de l’avoir, mais je t’en parle dans la prochaine vidéo). Donc tu ne pourras pas avoir un abonnement « suédois ». Je te conseille de voir avec ton opérateur les frais potentiels, normalement tu peux avoir quelques Go internet gratuit dans un pays de l’union européenne voir certaines communications. Tu peux aussi prendre l’option carte prépayée sur place, mais cela coûte cher et surtout il est possible que cela bloque certains achats internet. En effet, parfois tu as une validation par sms et certaines banques ne font pas l’envoie de ce sms sur un numéro étranger …

VOITURE

Si tu es propriétaire d’une ou plusieurs voitures, que comptes-tu en faire ? Par exemple, on avait deux voitures et notre van, on a décidé de garder notre van pour continuer à faire nos voyages en Scandinavie et cela nous a permis de ramener quelques affaires. Donc il faut que tu réfléchisses si tu décides comme nous d’être en transport en commun, ou de conserver ta voiture. Si tu la vends, deux choses : poste très vite l’annonce pour la vendre et précise qu’elle n’est disponible que dans trois mois par exemple, essaie de négocier une avance avec l’acquéreur pour assurer la vente. Il faudra t’occuper de l’administratif de la vente du véhicule : le cerfa, mais aussi du contrôle technique obligatoire avant une vente. Ensuite, voit avec ton assurance voiture comment se passe la rupture de contrat, pour moi il a fallut que j’envoie le cerfa signé.

BANQUE

Prends rendez-vous avec ta banque pour voir ce qui est le mieux pour toi ! Tout d’abord tu ne pourras pas avoir de compte en banque en Suède tout de suite, car il te faut un personumer et l’id card (je t’en parle dans la prochaine étape), en attendant tu vas devoir te servir de ton compte français. La Suède n’ayant pas l’euro, tu vas potentiellement payer le taux de change, donc voit avec eux si tu as le droit à un retrait par mois gratuit par exemple. Ensuite, commence à voir ce qui est le mieux : transférer tout en argent en Suède, ou conserver tes économies en France, car franchement le taux de change n’est pas du tout avantageux. (sachant que 1 euro est à peu près équivalent à 10 couronnes suédoises).

LES IMPÔTS

C’est un peu comme cette spirale : lent et sans fin, ça vaut pour la sécurité sociale et pôle emploi … Mais commençons par les impôts ! Ce n’est pas très clair les démarches à faire, surtout en 2018 avec les impôts à la source qui sont prévus pour l’année prochaine, mais bref, je me suis déplacée en agence et j’ai envoyé un mail signifiant mon expatriation. Il faut que tu précises la date de ton départ, le mieux aussi c’est de préciser si tu as fait la vente de ton bien ou que tu n’auras plus de logement en France, pour tout ce qui est taxe d’habitation. Et après tu n’as plu qu’à croiser les doigts pour tout se déroule comme prévu.

LA SECURITE SOCIALE

Il faut aussi les prévenir de ton départ via ameli, car si tu n’as plus d’emploi en France tu ne cotises plus pour la sécurité sociale, tu n’as plus de mutuel, bref tu ne fais plus partie du système ! Tu vas ma dire, mais comment je fais sans protection santé ? Alors déjà, si comme moi tu es toujours sous contrat français en Suède sur une période de temps, bien sur tu conserves tes droits et je t’invite à vite faire la demande de carte européenne (j’ai réussi à aller aux urgences pendant les deux semaines concernées …). Ensuite si comme mon mari tu n’avais plus de protection, plusieurs choix s’offrent à toi : la protection suédoise grâce à ton emploi (je t’en parle la prochaine fois), le CFE qui est une couverture pour les français qui sont à l’étranger (mais fonctionne surtout quand tu es en France, renseigne toi mais je ne le conseille pas), ou une assurance privée, cela reste le meilleur choix en attendant même si c’est cher, au moins tu es sûre d’être couvert en Suède. Ah et si tu vois des petits malins, qui n’ont pas prévenu et qui continue de bénéficier de sécurité sociale et CMU et bien sache qu’ils sont hors la loi et que si l’état te tombe dessus cela pourrait faire mal …

LES PAPIERS A PREVOIR

Pour ton arrivée en Suède commence à rassembler les papiers dont tu auras besoin. Déjà, le PASSEPORT, si tu n’as qu’une carte d’identité fonce faire une demande de passeport, car ici pour toutes les démarches administratives la carte d’identité française est refusée (oui tu as bien lu). Ensuite, pour tout ce qui est banque, assurance, numéro d’identification (personumer) tu auras besoin en plus du passeport : contrat de travail suédois, contrat de ton logement en suède si tu es marié il te faut le livret de famille (le livret bleu et pas le papier qui est en fait un duplicata et qui est aussi refusé …).

CHOMAGE

Pour ceux qui sont dans mon cas, bienvenue en enfer. J’exagère ! Ou pas … En effet, si tu démissionnes pour suivi de conjoint en Union Européenne (uniquement dans ces cas là) tu peux conserver tes droits au chômage pendant quelques temps, par exemple si tu reviens en France dans un an tu peux toucher tes droits. En plus, tu peux essayer de faire une demande de chômage de trois mois (les deux ne s’annulent pas, tu peux faire les deux). Sauf que c’est un peu compliqué … et pour ma part je n’ai toujours pas de réponse. Va voir ton agence pôle emploi pour connaître les papiers qu’il te faut rassembler (il y en a un certain nombre), ensuite tu va faire un dossier pour une demande de formulaire (le U1), il sera transféré à Nanterre, c’est eux qui prennent la décision de te donner le formulaire ou non. Avec ce formulaire en poche (que je n’ai toujours pas …) tu vas au pôle en emploi Suédois pour voir si ils valident également, car c’est eux qui vont payer ces trois mois, c’est une convention entre pays de l’union européenne.

Il ne me reste plus qu’à te souhaiter bon courage ! Je sais que ce n’est pas facile, il y a plein de choses à faire, mais ce n’est pas si compliqué ! Tu as toutes les cartes en main pour y arriver, alors on se retrouve bientôt pour la suite : l’administratif en Suède.

Si tu veux voir la vidéo où j’explique tout :

 

Kiss kiss love les frenchies

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.