ROAD TRIP LAC VÄNERN EN SUÈDE : PARTIE 2

Salut les frenchies !

Je vous emmène avec nous sur les routes d’un long weekend : un road trip de 4 jours et demi autour du lac vänern, le plus grand de Suède et le troisième d’Europe, avec notre van au coeur de la nature sauvage.

J’ai divisé cet article en trois parties comme les vidéos pour vous faire découvrir en détail ces endroits et ces moments incroyables. Pour voir la partie 1 c’est par ici.

Vendredi 10 aout

On se réveille dans le petit bout de forêt après une nuit plutôt agitée pour moi, j’ai sentie des énergies assez fortes ce qui a tendance à me perturber, mais passons nous sommes là pour parler voyage.

Il fait beaucoup plus froid qu’hier avec un vent … comme je n’en ai jamais vue je crois ! Aujourd’hui le programme est simple … on prend la route et on verra… on s’arrête quand on a envie.

Pour ça on décide de ne pas emprunter l’autoroute mais les petites routes, presque seul, à travers les forêts de pins et de sapins on longe des dizaines de lacs. En Suède c’est près de 96 000 lacs qui jonchent le pays et en une journée on en a vue plus que durant toute notre vie !

Comme en France, ici les points touristiques sont indiqués, une écriture marron sur un fond blanc, dès que l’on en voit un on décide d’aller découvrir le lieu. Le premier arrêt se fait à Steneby, emmitouflée dans un pull et protégée par un coupe vent, c’est partie, pas question de ne pas profiter de cette journée malgré le vent qui balaye tout sur son passage.

On traverse un cimetière où des pierres tombales récentes se mêlent à d’autres qui ont plus de deux cents ans. On se protège quelques minutes à l’intérieur de l’église où l’on découvre des armoiries avec un sanglier par exemple, je n’avais jamais vue ce type de représentation dans une église catholique !

Quelques bâtiments typiquement suédois sont là, imposants, de leur couleur rouge, magnifique, j’adore cette architecture simple et chaleureuse à la fois.

En face on emprunte un petit chemin qui s’enfonce dans la forêt avec ses couleurs toujours aussi vivent, pour découvrir la marmite du diable ! Il s’agit d’une cavité naturelle percée dans la roche par d’aciers court d’eau, cette merveille de la nature s’appelle « Jättegrytor ». En contre bas un court d’eau suit sa route, un banc pour profiter du spectacle.

Mais aujourd’hui en plus des visites nous avons quatre heures de route, alors on se presse pour remonter à la surface et reprendre le camion.

On a repéré sur un panneau touristique des rapides à aller visiter, on se rend à Höljerudsforsarna. C’est une réserve naturelle où le temps semble s’être arrêté, tout paraît abandonné. Pour commencer on emprunte une route qui n’en ai pas une pour se rapprocher des rapides, on longe un chemin de fer envahit par les herbes, fleurs …

On passe devant une maison laissée sans habitant. Ce genre de lieu me fascine …  m’attire et m’effraie à la fois. On se rapproche de la maison, une plante imposante pousse sur le perron, il y a des rideaux aux fenêtres, la porte est verrouillée, pourtant personne ne semble être attendu ici.

On passe sur un pont qui nous donne une vue magnifique sur des petites maisons d’éclusier, les rapides, les écluses, c’est un paysage magnifique, on est seul au monde et on profite quelques instants, on marche le long du courant.

J’aurais pu m’installer dans l’herbe si verte ici alors que tout a été jaunit par les chaleurs exceptionnelles de cet été 2018, je serais restée là, allongée à écoute l’eau percuter les rochers.

Cette fois ci on s’arrête à Gammelgården, un parc qui reconstitue un village de 1700-1800. On y retrouve maison, église, place, théâtre, moulin … au milieu des rochers et de la forêt. Les forêts en Suède toujours aussi mystiques ! Certaines parties du parc sont en hauteur dévoilant un panorama sur le lac, un deux en un parfait.

En me promenant je croise le regard d’un écureuil, à un mètre de moi, il nous a fallu quelques secondes pour se rendre compte de ce qui se passait et il a commencé sa course folle autour des arbres.

Ce lieu est magnifique, sachez qu’il y a des événements durant l’été et vous pouvez avoir une visite guidée qui vous emmènera à l’intérieur des maisons qui sont équipées comme à l’époque pour l’équivalent de cinq euros.

Juste à côté nous faisons un tour au musée de la paille halmenshus, gratuit et petit, il permet en quelques mètres de se rendre compte de l’importance de cette matière première dans le pays. Dès le plus jeunes âges on apprend à la tisser pour en faire toute sorte d’objets. Peut être que vous avez déjà vu dans vos décorations de Noël ces petits chevaux ou petites chèvres en paille, sachez que ça vient d’ici !

Il y a aussi une petit boutique d’artisanat ou j’achète un petit pack de différentes créations pour 15 euros, et quand je l’ouvre je découvre une rune, celle du bonheur, ça tombe bien c’est ce qui qualifie mes dernières semaines !

On continue notre route pour aller visiter Arvika, mais le vent qui s’était levé plus tôt devient à la limite du supportable, il nous empêche d’avancer ou nous pousse, c’est assez incroyable si loin de la mer. 

C’est dommage car cette ville a beaucoup de chose à montrer, mais après une très courte balade on décide d’aller trouver notre coin de ce soir.

On tourne un moment pour trouver un endroit calme auprès du lac Mellan Fryken, il est impressionnant par sa longueur et en même temps il n’est vraiment pas large ce qui lui donne des airs de fleuve.

On finit par ouvrir l’application park4night, que l’on a beaucoup utilisée par le passé, elle recense des endroits où l’on peut se garer grâce à la communauté de campeur. Le seul problème c’est que l’on finit souvent par être plusieurs au même endroit voir de ne plus trouver de place. Mais bon, le temps tourne, il est 20h, on a faim !

Parfois les choses se déroulent bien, on se retrouver dans la forêt entre deux rives du lac, incroyablement beau. Il fait toujours froid, avec du vent, mais rien ne me privera d’une douche dans la nature. La fatigue commence à se faire sentir, on va se coucher tôt, encore une belle journée bien remplie !

Pour voir en 3D cette journée incroyable :

 

JE VOUS RETROUVE TRÈS VITE POUR LA PARTIE 3 DE CE ROAD TRIP AVEC COMME DESTINATION : UN POINT DE VUE MAGNIFIQUE QUI M’A DEMANDÉ DE ME DEPASSER … ET LA PLUS GRAND ILE DU LAC : TORSO

Kiss kiss love les frenchies

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.