Pourquoi partir vivre en Suède à Göteborg ?

Tout commence avec un rêve, partir faire un road trip avec notre van en Norvège et Suède.D’où me vient ce rêve ? Je crois que ça fait très très longtemps que ces pays m’attirent, depuis l’adolescence. Mon mari lui pas super fan d’entamer ce voyage, il est content d’y aller mais c’est pas un rêve non plus. Ça c’était avant.

STEP 1 Road trip juillet 2017

Je te propose de remonter le temps, jusqu’en Juillet 2017, date du grand départ.Après deux jours et demi de route

, après avoir traversé l’Allemagne, le Danemark on arrive à Malmö.

Première nuit magique, au bord du pont qui relie le Danemark à la Suède, avec un coucher de soleil incroyable.

Et là, tout c’est enchaîné, pendant trois semaines on a fait la côté ouest de la Suède pour rejoindre Oslo, on est redescendu pour faire toute la côte Sud de la Norvège et ensuite la côté Ouest jusqu’à Bergen. Alors oui clairement, les paysages en Norvège sont INCROYABLES : fjord, cascade, la mer, oui la mer moi qui vit (vivait) dans la montagne ça fait du bien.

Le seul problème, une semaine en Norvège = une semaine de pluie, on est peut être mal tombé vous me direz, mais quand même. Après avoir traversé toute la Norvège d’Ouest en Est, en passant par Gudvangen, retour en Suède pour une traversée également jusqu’à Stockholm.

On a retrouvé le soleil ! Les lacs, les forêts, le calme. Je me suis sentie heureuse, en harmonie, ici on respecte la nature, l’autre, la différence. Et puis mon mari est tombé amoureux également, comme une évidence.

On a ensuite traversé le pays par le centre, pour reprendre la route jusqu’en France.

Un petit résumée en vidéo sur ma chaîne youtube


Retour en France :

Un voyage magique, qui nous a transformé ! On s’est rappelé à quel point on été bien ensemble, même entassé dans quelques mètres carrés, même après 9000km et 90 heures de route. On s’est souvenu qu’avoir un rythme où l’on prend le temps de faire les choses, pour nous, c’est essentiel. On s’est rendu compte que pour être heureux il était important de donner du sens à notre vie et que la Suède peut nous aider à ça !

Mais pourquoi la Suède ?

Parce qu’on a sentie une ouverture d’esprit incroyable, que chacun prenait soin de ce qui l’entoure, est connecté à la nature, donne de l’importance au temps passer ensemble. En effet, on ne fait pas des heures au travail pour faire des heures, on est efficace pour rentrer tôt et profiter de son qu’appel la vie. Dans la constitution il est écrit que chacun peut jouir de la nature, le camping sauvage est autorisé car chacun a à coeur de prendre soin de chaque centimètres de verdure, de plage, de lac, de montagne, de la faune et de la flore.

Et puis il y a leur mantra : Lagom, un adverbe suédois quasi intraduisible, signifiant approximativement « moyen », « assez” ou ”optimal ». Il est fréquemment utilisé pour désigner une quantité ou une qualité qui est ni trop, ni trop peu.Etre dans la mesure, pas facile comme concept pour moi, qui est toujours dans l’extrême, mais j’ai une envie de comprendre, d’apprendre.

On retrouve aussi cet état d’esprit en Norvège, avec une nature encore plus omniprésente. Mais justement, plusieurs choses : la météo, il faut se l’avouer c’est encore plus difficile de s’adapter qu’en Suède ! Ce n’est pas un pays de l’union européenne, donc des démarches plus complexes pour s’y installer. Et puis le manque de ville et oui l’un empêche pas l’autre. Ce nouveau départ pour nous c’était aussi synonyme de reconnexion avec une vie en ville, à taille humaine, mais avec une animation culturelle importante : opéra, théâtre, concert, restaurants, bar, exposition, …

Si j’ai beaucoup aimé la ville de Stockholm je ne me voyais pas y vivre. Alors on tombe rapidement sur la ville de Göteborg, deuxième plus grosse ville de Suède, en bord de mer, sur la côte Ouest, proche de Stockholm, Oslo et Copenhague. Je commence à me renseigner un peu plus sur cette ville et j’ai un gros coup de coeur juste par image, déjà à distance, je le sentais, cette intuition qui chez moi est plus forte que tout, plus forte que ce vous appelez la raison, j’ai toujours suivi mes tripes et là mes tripes mon dit d’aller là bas.

STEP 2 Décembre 2017 : go to Göteborg. Deuxième sous-titre possible : Ma déclaration d’amour 

On décide de passer nos vacances d’hiver là bas, Noël et jour de l’an. Ca tombe bien, cette année là l’hiver est rude, de quoi nous donner un avant goût de la situation !

On avait 10 jours pour se faire une idée, prendre une décision, mais je crois que au fond de nous, au fond de moi, la décision était déjà prise. Le besoin de partir, ce sentiment de liberté qu’on ressentait en disant f*** à la gentille petite vie bien installée qu’on avait ! Mais la ville ne nous a clairement pas déçue, ici en hiver les journées sont très courtes, en plus quand il pointe son rayon les nuages ne le laisse par percer, alors finalement on ne le voit pas vraiment. Mais ce n’est pas si grave, car tout est chaleur, cocon et lumière, les rues, les bars, les restaurant, les musées, notre chez nous.

Ici on est en ville, c’est certain, on le voit par cette vie en constante effervescence dans chaque coin de rue, par ses lumières même la nuit, par sa facilité à se déplacer. Mais ici c’est différent, car règne une certaine sérénité, ici on laisse la place au calme, ici personne ne court, personne ne se crie dessus, on laisse filer le temps mais on prend le temps de vivre. C’est un joyeux mélange que j’apprécie particulièrement.

Ce que j’adore aussi c’est cette architecture, qui ne se trouve pas, qui se mélange dans un mix de styles presque aberrant mais avec souvent ce petit côté mignon, séduisant, le swedish style sans conteste.

Je pourrais continuer longtemps, mais je vais conclure avec un point plus pratique que poétique, c’est une assez grande ville mais avec un centre. Je m’explique. Il y a quelques quartiers un peu excentrés (comme Haga que j’affectionne particulièrement comme tout bobo hipster hippie qui se respecte), mais franchement tu peux tout faire dans un centre facile d’accès, ce qui est juste super cool ! Toute la culture, bar, resto, boutique, se trouve au même endroit ! Et si tu as le bonheur de travailler dans ce centre alors tu peux vivre peut importe ou autour, c’est quand même juste super pratique !

Un petit résumé en vidéo par ici


STEP 3 On quitte tout en juin 2018, soit à peine un an après notre road trip

Oui quand on prend une décision en général on fonce, c’est ce dont je vous parlais tout à l’heure, mes tripes, mon intuition. Si tu veux en savoir plus sur l’aspect « tout quitter » j’ai écris un peu plus longuement sur ce sujet ici.

A partir de ce step là tu vas pouvoir suivre nos aventures, pas que, mais aussi, je crois que je me suis déjà pas mal étalée sur le sujet, même si j’aurais encore tellement de chose à dire ! Sauf que je n’écris pas un roman mais un article de blog !

kiss and love les frenchies

 

 

 

Publié par

2 réponses sur « Pourquoi partir vivre en Suède à Göteborg ? »

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ce gentil message qui donne du courage pour continuer 🙂 je n’hésiterais pas à venir voir ce que tu fais, à très vite

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.