Tout quitter

Nous avons décidé de partir vivre en Suède, dans la ville de Göteborg, pourquoi ce choix ?

J’ai ressuscité mes vingts ans !

On a tous.tes déjà entendu parlé de la crise de la quarantaine. Vous savez ces gens plus ou moins vieux qui regardent derrière leur épaule en mode « où sont passés mes rêves de quand j’avais 20 ans ? ».

plantCa peut aboutir à des changements de vie radicale ou un gros achat comme une voiture de sport. Moi j’ai pas quarante ans, j’ai pas vingt ans non plus, j’en ai trente et je suis en pleine crise existentielle. Je suis en train de péter le pot trop petit pour mes racines et mes belles branches, je suis en train d’exploser la case dans laquelle on m’a aidé à me mettre. Je vous parle de ce moment de la vie où on se rend compte de tout ce que l’on a fait parce qu’il fallait le faire et finalement on a oublié de s’écouter.

On m’a dit la réussite réside dans un CDI, un titre de propriété, un gros salaire, un mariage, des enfants. J’ai un CDI, un titre de propriété, un salaire pas si mal pour une femme, un mariage. J’ai réussi dans la vie, une grande fierté, venant d’une famille très modeste.

Mais voilà, j’ai trente ans et j’ai tué mes vingts ans, j’étais une passionnée littéraire, une libertaire engagée, une féministe effrénée. Aujourd’hui je suis un métier, un salaire, des vacances trois semaines en août. Comme un bonsaï, on m’a planté dans un petit pot pour pas que je prenne trop de place. J’ai décidé de tout faire péter ! J’ai décider de redonner du sens à ma vie en écoutant mes valeurs et mes convictions.

Pour ça j’ai une chance énorme, dans ces dix dernières années, il y a une règle que j’ai suivi et que je ne regrette pas, le mariage, pas pour l’institution mais pour l’amour qu’il en ressort.

Je vis avec une personne incroyable qui a décidé de péter son pot aussi et d’apporter du terreau à notre rêve.

On a vendu notre maison, on a démissionné, on est en train de dire au revoir, adieu, on est en train de décider que notre bonheur n’est pas inscrit sur une feuille de salaire, que la France n’est pas si parfaite, que nos valeurs et nos convictions valent mieux qu’un trois pièces à la campagne. On a vendu nos meubles, donner nos vêtements, on se débarrasse de nos voitures, on repars de zéro.

J’ai cette impression de vide intersidérale qui me met une boule au ventre, à la gorge, je suis autant angoissée qu’excitée, un mélange explosif de sentiments que j’avais oublié dans mon monocorde quotidien.

On efface rien, on ne regrette rien, on reprend juste en main ce que l’on a laissé quelques années auparavant.

Dans tout ça je me dis que j’ai gagné dix ans, je n’ai pas attendu d’avoir le droit de faire une crise à quarante ans, moment où ma vie sera tellement engagée que je n’aurais pas franchement de marge pour me retourner. Aujourd’hui j’ai le pouvoir de dire que je veux autre chose ! On part vivre dans un autre pays, on part dans un pays ou féminisme, écologie et véganisme ne sont pas des gros mots, on part s’épanouir dans une ville qui nous mets des étoiles dans les yeux, j’ai pété mon pot pour prendre racine en Suède.

Je n’ai pas vocation à donner une leçon de cette histoire, mais plus de partager l’importance de donner du sens à sa vie, car je suis aujourd’hui intimement convaincue que c’est ce qui permet d’accéder au bonheur. Vivre en accord avec ses valeurs permet d’accéder au bonheur. S’accorder la possibilité de prendre ses décisions parce qu’on y croit et pas parce qu’on le doit, permet d’accéder au bonheur.

Aujourd’hui je reprends le pouvoir de ma vie, en mettant au centre des mes choix le sens que je lui donne. Aujourd’hui je me donne enfin une chance, en m’écoutant, en me respectant, en grandissant à travers mes valeurs.

Je te raconte aussi les 7 étapes qui nous a amené à cette décision en vidéo, par ici :

 

Merci mes trente ans de ne pas avoir attendu les quarante pour retrouver les vingts.

Publié par

Une réponse sur « Tout quitter »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.